Innate Pharma lance un nouvel essai de Phase IIa AVEC IPH 1101 dans la LMC

le
0
Marseille, le 22 octobre 2007

Innate Pharma SA, société biopharmaceutique qui développe des médicaments ciblant le système immunitaire inné, annonce aujourd’hui avoir reçu l’autorisation de l’Autorité Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (« AFSSaPS ») pour conduire un essai clinique exploratoire de Phase II (« Phase IIa ») dans la leucémie myéloïde chronique (« LMC ») avec IPH 1101 (étude « IPH 1101-204 »). Ce candidat-médicament, le plus avancé de la plate-forme T ??, fait ainsi l’objet du quatrième essai de ce type, le troisième dans une indication d’oncologie.

IPH 1101 est déjà en Phase IIa dans le carcinome rénal métastatique, en Phase I/II dans le lymphome folliculaire et en Phase IIa dans l’hépatite virale de type C. Comme indiqué précédemment par la Société, un cinquième essai clinique exploratoire de Phase II avec IPH 1101 est en cours de préparation dans une indication de « tumeur solide », en combinaison avec un agent cytotoxique ; la demande d’autorisation pour cet essai devrait être déposée d’ici la fin de l’année (un tableau récapitulatif des essais de Phase II en cours figure sur le site web de la Société, www.innate-pharma.com dans la partie présentant IPH 1101).

Les premiers résultats de Phase IIa relatifs à l’essai multicentrique en cours dans le carcinome rénal métastatique devraient être connus dans la première partie de l’année 2008. Les données préliminaires des autres essais cliniques de Phase I/II ou IIa sont attendues en 2008 et 2009.
L’ensemble des résultats définitifs de tolérance, de pharmacologie et d’efficacité d’IPH 1101, issus des essais initiés à la date d’aujourd’hui, devrait être disponible à partir de 2010.

« Notre stratégie de développement clinique avec IPH 1101, le candidat-médicament le plus avancé de notre plate-forme T ??, vise à obtenir des données cliniques validant le concept d’une nouvelle immunothérapie ciblant les cellules T ?? » déclare Hervé Brailly, Président du Directoire d’Innate Pharma. « Le démarrage de ce nouvel essai clinique correspond à l’un des objectifs de notre plan 2007, dévoilé lors de notre introduction en bourse il y a un an. Nous continuons à mettre en oeuvre notre stratégie et travaillons désormais au démarrage d’un cinquième essai clinique exploratoire de Phase II, conformément à notre planning d’exécution ».
«Nous sommes très heureux de démarrer cette étude qui offre un contexte favorable à une approche d’immunothérapie ; en particulier un stade résiduel de la maladie et un marqueur biologique à forte valeur pronostic » indique Patrick Squiban, Directeur des affaires Médicales et Réglementaires chez Innate Pharma.


A propos de l’étude de Phase II d’IPH 1101 dans la Leucémie Myéloïde Chronique (étude « IPH 1101-204 ») :

La leucémie myéloïde chronique est une forme de leucémie à progression lente caractérisée par la prolifération de granulocytes matures et de leurs précurseurs dans la moelle. C’est la première maladie maligne ayant pu être associée à une anomalie génétique, en l’occurrence la présence d’un chromosome dit de Philadelphie, résultant d’une translocation réciproque entre les chromosomes 9 et 22. Il en résulte la formation d’un nouveau gène (issu de la fusion du gène BCR situé sur le chromosome 22 et du gène ABL situé sur le 9) qui induit la production d’une protéine hybride BCR/ABL à forte activité tyrosine kinase. C'est cette protéine anormale qui, en dérégulant les voies de transduction du signal à l’intérieur de la cellule hématopoïétique, la transforme en cellule leucémique. En l’absence de traitement, la maladie évolue en trois phases : généralement après quelques années d’évolution chronique, la maladie s’accélère brutalement avant de se transformer en leucémie aiguë.
L’incidence de la leucémie myéloïde chronique aux Etats-Unis était de 13 410 nouveaux cas en 2006 (Source : American Cancer Society, 2007). Elle touche plus particulièrement des sujets âgés.
IPH 1101-204 est une étude de Phase IIa destinée à évaluer l’effet du traitement par IPH 1101 associé à de faibles doses d’IL-2 (interleukine 2) chez des patients atteint de leucémie myéloïde chronique, en maladie résiduelle, c'est-à-dire présentant une réponse moléculaire incomplète sous traitement par imatinib mesylate (nom commercial : Gleevec® ou Glivec®, le traitement de référence). L’imatinib a apporté une efficacité démontrée dans la prise en charge de la maladie, avec une rémission chez la plupart des patients. Une proportion de ceux-ci ne présente cependant pas une réponse moléculaire complète et a dès lors un risque supérieur de récidive. L’adjonction d’IPH 1101 pourrait permettre de renforcer l’efficacité de l’imatinib mesylate dans ce contexte. L’effet du traitement sera évalué à l’aide du marqueur moléculaire BCR/ABL avec l’objectif d’améliorer cette réponse moléculaire.

À propos d’IPH 1101 :
IPH 1101 est le candidat-médicament le plus avancé de la plate-forme T ??, l’une des trois plateformes d’Innate Pharma, qui rassemble une famille d’agonistes des lymphocytes non-conventionnels T V?9V?2.
Obtenu par synthèse chimique, IPH 1101 est un analogue structural d’antigènes non-conventionnels du groupe des phosphoantigènes bactériens, caractérisés à partir d’extraits mycobactériens en tant qu’activateurs naturels des lymphocytes T V?9V?2.
IPH 1101 a été développé pour une administration intraveineuse en association avec des faibles doses d’IL-2 administrées par voie sous-cutanée. IPH 1101 potentialise d’une manière spécifique l’action anti-tumorale des cellules T V?9V?2 contre un grand nombre de lignées tumorales et déclenche la production de cytokines pro-inflammatoires, induisant ainsi le recrutement d’autres effecteurs cellulaires et facilitant la mise en place d’une réponse immune adaptative.
Il a aussi été montré que les lymphocytes T V?9V?2 présentent une activité marquée contre de nombreux types de virus.

A propos d’Innate Pharma :
Fondée en 1999 et financée par des investisseurs en capital de premier plan jusqu’à son introduction en bourse sur Euronext Paris en 2006, Innate Pharma S.A. (NYSE Euronext Paris: FR0010331421 – IPH) est une société biopharmaceutique qui développe des médicaments à mécanismes d’actions nouveaux et ciblant le système immunitaire inné.
Le travail pionnier des scientifiques fondateurs et des équipes d’Innate Pharma a permis la création de trois plateformes de candidats-médicament (lymphocytes T gamma delta, cellules NK et TLR), bénéficiant chacune d’éléments de validation clinique directs ou indirects en cancérologie.
En dehors du cancer, les candidat-médicaments d’Innate Pharma présentent un potentiel de développement dans le traitement des maladies infectieuses et des pathologies inflammatoires chroniques. La molécule la plus avancée de la Société est en Phase II en cancérologie et dans les infections virales.
Fort de son positionnement scientifique dans la pharmacologie de l’immunité innée, de sa propriété intellectuelle et de son savoir-faire en matière de R&D, Innate Pharma entend devenir un acteur majeur sur le marché en forte croissance de l’immunothérapie.
Basée à Marseille, France, Innate Pharma comptait 82 collaborateurs au 30 septembre 2007.
Retrouvez Innate Pharma sur www.innate-pharma.com

Informations pratiques :
Code ISIN FR0010331421
Code mnémonique IPH

Disclaimer :
Le présent communiqué, et les informations qu’il contient, ne constitue ni une offre de vente ou de souscription, ni la sollicitation d’un ordre d’achat ou de souscription, des actions Innate Pharma dans un quelconque pays.

Pour tout renseignement complémentaire, merci de contacter :
Innate Pharma
Stéphane Boissel, Directeur Général Adjoint
Tél. : +33 (0)4 96 19 05 58
stephane.boissel@innate-pharma.fr

Alize Public Relations
Caroline Carmagnol
Tél. : +33 (0)6 64 18 99 59
caroline@alizerp.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant