Innate : dans le vif du sujet avec AstraZeneca

le
0
Le programme initial de développement de Monalizumab est sur les rails. (© Innate)
Le programme initial de développement de Monalizumab est sur les rails. (© Innate)

Et un de plus. La biotech marseillaise a annoncé le lancement d’un nouvel essai clinique dans le cadre de son partenariat avec le géant britannique de la pharmacie AstraZeneca. C’est le quatrième en moins de six mois.

Monalizumab, l’un des candidats-médicaments développés par Innate Pharma sera évalué dans plusieurs cancers à «tumeurs solides», en combinaison avec durvalumab, un médicament issue des paillasses du groupe britannique et appartenant à la même classe thérapeutique, les inhibiteurs de points de contrôle immunitaire (IPCI).

Dans le vif du sujet

Le programme initial de développement de Monalizumab est sur les rails. Il prévoit au total cinq essais cliniques. Un premier avait été initié en décembre 2014 (avant la signature de l’accord), dans l’indication du cancer de la tête et du cou et en monothérapie (le produit seul). Trois autres ont suivi, entre septembre et décembre 2015, soit en monothérapie soit en combinaison avec des anti-cancéreux déjà commercialisés et dont AstraZeneca n’est pas propriétaire (en l’occurrence Erbitux de Merck Kga et Imbruvica de J&J).

L’essai qui démarre aujourd’hui est le premier qui combinera effectivement le Monalizumab avec un produit du laboratoire britannique. De plus, les premiers développements en combinaisons menés avec Monalizumab par Innate concernent des thérapies anticancéreuses classiques et relativement anciennes.

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant