Injections contaminées: 20 morts aux USA

le
0
L'épidémie de méningite fongique qui sévit aux États-Unis a pour origine des injections de stéroïdes destinées à soulager le mal de dos.

Le bilan de l'épidémie de méningite fongique qui sévit aux États-Unis depuis le début du mois d'octobre ne cesse de s'alourdir. Il atteint désormais les 20 morts et 257 personnes touchées. Les victimes ont été infectées par des médicaments de la société New England Compounding Center (NECC) contaminés par un champignon, ont confirmé jeudi les autorités sanitaires américaines.

Selon l'agence américaine du médicament (FDA), les cas de méningite fongique, une infection ordinairement rare, sont bien dus à un champignon parasite découvert dans des injections de stéroïdes provenant de la société de préparation des médicaments basée dans le Massachusetts. Ces produits, destinés à traiter le mal de dos provoqué par des hernies discales ou des douleurs articulaires, ont été retirés de la vente le 6 octobre.

Au moins 14.000 personnes sous surveillance

Par ailleurs, deux autres produits préparés par NECC sont soupçonnés: une solution destinée à immobiliser

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant