Iniesta veut dédier le Clasico à Johan Cruyff

le
0
Iniesta veut dédier le Clasico à Johan Cruyff
Iniesta veut dédier le Clasico à Johan Cruyff

Le Clasico Barça-Real de samedi sera un examen de passage pour Zinédine Zidane. Du côté de Barcelone, Andres Iniesta veut célébrer la mémoire de Johan Cruyff en offrant un beau match et un succès aux Blaugrana.

Samedi, le FC Barcelone accueillera le Real Madrid pour un Clasico qui pourrait ressembler à une nouvelle corrida. Et au Camp Nou, comme au Santiago Bernabeu en novembre, c’est le Barça qui sera dans le rôle du matador et le Real dans celui infortuné du taureau. Au vu des saisons respectives des deux géants, un autre résultat qu’un succès catalan constituerait une surprise de taille. Il faudrait en effet voir un bon Real Madrid profiter d’une défaillance du Barça pour s’échapper vivant de l’arène. Difficilement imaginable cette saison. Difficilement imaginable aussi du fait du contexte : les Blaugrana ont en effet très envie de célébrer la mémoire de leur héros Johan Cruyff par un nouveau succès sur le rival castillan que le Néerlandais aimait tant faire souffrir sur le terrain.
« Gagner serait très spécial, a indiqué Andres Iniesta en conférence de presse ce mercredi. J’espère que nous pourrons obtenir un succès pour lui, c’est une motivation de plus pour nous. Le meilleur hommage serait également de faire tout ce que Cruyff nous a enseigné. Nous voulons l’emporter pour lui dédier cette victoire. » Les choses sont claires : le peuple Cule entend vivre une grande soirée pleine d’émotions et célébrer en grand la mémoire de son ancien joueur, de son ancien entraîneur et surtout de son grand inspirateur. Le Real Madrid ne doit donc pas s’attendre à une démobilisation.

Du coup, on se remémore la démonstration en terre madrilène qui avait accéléré la chute de Rafael Benitez. Un 4-0 qu’Iniesta veut oublier un temps : « Ça ne sera pas le même match parce que les deux équipes sont dans des situations différentes. » Depuis, en effet, Zidane a suppléé Benitez. Mais après l’euphorie des débuts, des doutes sur la capacité de ZZ à diriger un si grand club sont apparus. Le Français jouera gros à Barcelone. Un bon résultat lui ferait gagner un certain respect dans son nouveau costume. « Je ne sais pas ce qu’il a changé au Real, lâche Iniesta. Mais si nous ne faisons pas les choses comme il le faut, ça se passera mal pour nous. Ils ont des joueurs qui peuvent te compliquer la vie. »

Iniesta, qui ne regrette pas le climat délétère des Clasicos de l’ère Mourinho à Madrid, fait dans la langue de bois pour ne pas envenimer le match de l’année. Mais il espère bien participer à une nouvelle démonstration de sa formation. Si Iniesta est à 100% comme ce 21 novembre 2015, où il sortit du terrain sous les applaudissements du Bernabeu, le Barça aura une arme de plus pour étriller l’équipe de Zizou. « Je vais mieux. Je me suis entraîné petit à petit avec l'équipe. Je verrai en fin de semaine et je suis à disposition du groupe. Après, l’entraîneur décide s’il te fait jouer ou non. Pour l’instant, je me suis senti plutôt bien cette saison. C’est une des saisons où je profite le plus du football, au niveau individuel comme d’un point de vue collectif… » A vrai dire, on n’est pas surpris. Reste à prendre une nouvelle grande dose de plaisir samedi face au Real Madrid.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant