Ingenico s'estime résistant à la conjoncture mais reste prudent

le
0

PARIS, 25 octobre - Ingenico a estimé mardi que les remous de la conjoncture ne remettaient pas en cause ses prévisions pour 2011, à la faveur notamment d'une forte croissance de ses ventes dans les pays émergents et en Europe, mais le fabricant de terminaux de paiement est resté muet sur l'année 2012.

Le groupe, qui détient également des activités de transactions électroniques, a confirmé ses objectifs annuels après avoir publié un chiffre d'affaires de 249,2 millions d'euros au troisième trimestre (+8,3% à périmètre et change constants), globalement conforme aux attentes des analystes.

"La dispersion (géographique) du chiffre d'affaires et le fait qu'on a deux activités -les ventes de terminaux et de services associés- nous permettent de penser qu'on est, non pas totalement insensible (à la conjoncture), mais que l'environnement économique actuel n'est pas de nature à remettre en cause nos prévisions chiffrées pour l'année", a déclaré le directeur financier du groupe, Jean-Yves Schapiro, lors d'une conférence téléphonique avec les agences de presse.

Interrogé sur un éventuel impact macroéconomique sur l'activité d'Ingenico, à l'heure où des entreprises plus cycliques du secteur des technologies comme le fabricant de semiconducteurs STMicroelectronics se montrent prudentes pour les mois à venir, le dirigeant a refusé de se prononcer sur l'exercice 2012.

Ingenico, qui s'attend à un quatrième trimestre marqué par un effet de comparaison défavorable, a confirmé viser pour 2011 un chiffre d'affaires supérieur ou égal à 985 millions d'euros, à périmètre et taux de change constants, soit une croissance organique potentielle supérieure à 6,3% selon le groupe, et une hausse supérieure à 8,6% par rapport aux ventes publiées au titre de 2010.

L'entreprise a réaffirmé par la même occasion ses objectifs de rentabilité avec des marges d'Ebit et d'Ebitda (résultat brut d'exploitation) supérieures à 13,9% et 18,3% cette année, contre 13,5% et 18,0% en 2010.

L'action Ingenico a clôturé mardi en hausse de 0,44%, à 27,12 euros. Le titre est quasiment stable depuis le début de l'année, à comparer avec une baisse d'environ 17% pour l'indice CAC 40.

Marie Mawad, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant