INGENICO rachète Bambora (paiement) pour 1,5 milliard d'euros, objectifs 2017 confirmés

le
0

(AOF) - Ingenico Group, spécialiste des solutions de paiement intégrées, a annoncé l'acquisition, auprès de Nordic Capital, de Bambora, société à forte croissance spécialisée dans les services de paiement, pour un montant total de 1,5 milliard d'euros. Bambora, dont les revenus sont à plus de 90% récurrents, a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires brut de 202 millions d'euros. Au cours des deux prochaines années, le chiffre d'affaires brut et l'Ebitda devraient croître de plus de 20% et 30% respectivement.

Le groupe indique que cette opération permettra une accélération de la croissance organique de 1 à 2% par an, qu'elle aura un impact relutif sur le bénéfice par action d'environ 5% en 2018 (avant synergies) et se traduira par 30 millions d'euros de synergies en année pleine. Elles devraient être réalisées d'ici 3 ans entraînant une relution de d'environ 13% sur le bénéfice par action.

L'opération sera intégralement financée par la trésorerie existante du Groupe et des financements bancaires. Le ratio d'endettement restera inférieur à 3 fois l'Ebitda, laissant ainsi à Ingenico la flexibilité nécessaire pour réaliser des opérations de croissance externe dans l'avenir.

La société propose une offre "one-stop shop" adressant le marché des grandes entreprises mais également celui des petits et moyens commerçants. Bambora fournit des services in-store, mobile et online via des solutions de paiement end-to-end à plus de 110 000 commerçants et grandes entreprises à travers le monde. Ses offres reposent sur une plateforme d'acquisition de transactions et une approche centrée sur le client. Cette dernière s'articule autour d'une expertise " Full-Service " et de services à valeur ajoutée tels que le boarding digital des nouveaux clients ou encore l'analyse de données.

Le management de Bambora réinvestira une part importante de ses gains en actions Ingenico et sera impliqué dans le développement de Bambora au sein du groupe.

La transaction devrait être finalisée d'ici la fin de l'année, sous réserve d'approbation des autorités de réglementation et de concurrence compétentes, ainsi qu'après consultation des instances représentatives du personnel.

Les objectifs 2017 ont été confirmés, à savoir une croissance organique de l'ordre de 7% et une marge d'Ebitda légèrement supérieure à celle de 2016 (20,6%).


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant