Ingenico: le titre pénalisé par l'avertissement de Verifone.

le
0

(CercleFinance.com) - L'action Ingenico chute lourdement mercredi à la Bourse de Paris, où le spécialiste français du paiement accuse la plus forte baisse de l'indice SBF 120, pénalisé par l'avertissement lancé la veille par son concurrent américain Verifone.

A 11h00, le titre reculait de 4,4% à 103,8 euros, après être tombé à 100,9 euros, dans des volumes déjà trois fois supérieurs à ceux de la veille.

Verifone, le géant américain des terminaux de paiement, a publié hier soir des performances trimestrielles jugées 'décevantes' et abaissé ses perspectives pour l'ensemble de l'exercice.

Principal motif de préoccupation pour les investisseurs, le groupe de San José (Californie) a invoqué dans son communiqué des 'conditions de marché difficiles'.

'Cependant, Verifone n'est pas Ingenico', relativisent ce matin les équipes de Barclays Bourse. 'Plusieurs brokers indiquent ce matin qu'Ingenico continue à gagner des parts de marché sur Verifone', souligne le gestionnaire parisien.

Barclays Bourse dit d'ailleurs rester positif sur Ingenico avec un objectif de 125 euros à moyen terme.

'Une exagération de la baisse du cours d'Ingenico pourrait constituer une opportunité à l'achat dans les prochains jours', juge même le gérant d'actifs.

Même constat chez les analystes de Bryan Garnier, pour lesquels Ingenico et Verifone sont deux dossiers bien différents.

'Nous pensons qu'Ingenico demeure le meilleur véhicule d'investissement pour jouer les thématiques du paiement et de la sécurité multi-canal', souligne le bureau d'études.

Indépendamment des difficultés de Verifone, Bryan Garnier dit toujours tabler sur une croissance organique de 13% à 14% pour Ingenico au deuxième trimestre et réitère en conséquence sa recommandation d'achat assortie d'une 'valeur intrinsèque' de 144 euros.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant