INGENICO dévisse de plus de 13% après son profit warning

le
0

(AOF) - Quelques jours après le profit warning de son concurrent américain Verifone, qui lui avait fait perdre 5,49% vendredi, Ingenico Group a également abaissé ses objectifs 2016. Lors des premiers échanges à la Bourse de Paris, l’action du spécialiste des transactions sécurisées chute de 13,41% à 79,57 euros.

Les motifs de cet avertissement sont les mêmes que ceux de Verifone : Ingenico Group est confronté à la baisse " soudaine et temporaire " du marché aux Etats-Unis, notamment du fait d'un changement de la réglementation EMV, et de la persistance de conditions économiques difficiles au Brésil.

Le spécialiste des transactions sécurisées anticipe désormais une marge d'Ebitda d'au moins 20% contre 21% auparavant. La croissance organique des ventes est attendue à au moins 7% à comparer à au moins 10% auparavant.

Sur le marché américain, qui représente environ 10% de son chiffre d'affaires, le groupe y anticipe désormais une forte contraction des ventes au second semestre 2016. Ce recul du marché est lié à un assouplissement des réglementations EMV. La conséquence en a été un ralentissement de la transition vers la technologie EMV dont Ingenico Group est l'un des principaux fournisseurs. Cet assouplissement est jugé temporaire par la firme française. Ingenico Group reste confiant sur la poursuite du déploiement EMV aux Etats-Unis qui devrait continuer de progresser en 2017 et au-delà.

Au Brésil, la situation économique dégradée affecte la performance d'Ingenico Group. Malgré une bonne résistance dans les autres pays d'Amérique Latine, la baisse des ventes dans la région au second semestre 2016 sera supérieure à celle des six premiers mois de l'année.

Les performances du groupe resteront excellentes dans toutes les autres zones géographiques, ainsi que pour l'activité ePayments. Hors Brésil et Etats-Unis, le groupe restera en croissance à deux chiffres au second semestre 2016.

Philippe Lazare, Président-directeur général d'Ingenico Group, a commenté : "Ces éléments conjoncturels nous amènent à avoir une approche plus prudente sur la fin de l'année. Cette situation temporaire, à laquelle nous apportons toute l'attention nécessaire, ne remet aucunement en cause les fondamentaux de notre stratégie et les objectifs que nous nous sommes fixés pour 2020."

A cet horizon, le spécialiste des transactions sécurisées vise un chiffre d'affaires de 4 milliards d'euros contre 2,197 milliards d'euros l'année dernière. Dans quatre ans, Ingenico cible par ailleurs une marge d'Ebitda de 22-23% contre 23,1% en 2015.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant