Ingenico : des doutes en partie levés

le
0
Les interrogations sur la stratégie du PDG ne sont pas totalement levées. (© Ingenico)
Les interrogations sur la stratégie du PDG ne sont pas totalement levées. (© Ingenico)

Les discussions entre le spécialiste de la monétique et Worldpay sont aujourd’hui terminées. Les fonds américains propriétaires du groupe britannique de services de paiement ont, en effet, enclenché le processus d’introduction en Bourse, qui doit aboutir en octobre. Worldpay pourrait être valorisé près de 9 milliards d’euros, dette incluse, un niveau proche du montant qu’aurait proposé le français.

Les interrogations sur la stratégie du PDG ne sont pas totalement levées, comme en témoigne le rebond limité à 8% du cours, qui perd encore 17% sur son plus-haut absolu de la mi-août. Aux commandes du groupe depuis 2007, Philippe Lazare a la réputation d’un dirigeant prudent, loin de ce projet avorté qui aurait nécessité une levée de fonds massivement dilutive.

Il a toutefois précisé son intention de s'intéresser à d'autres cibles, notamment en vue de se renforcer aux États-Unis, sans pour autant travailler à une autre transaction dans l'immédiat. Les incertitudes sur les pays émergents (Brésil, Chine, Russie), où Ingenico est fort, freinent, en outre, le titre, déjà valorisé 19,8 fois le bénéfice net prévu pour l’an prochain.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant