ING IM: Revue mensuelle des marchés - Il n'est pas encore temps de changer les mises

le
0

Les arguments en faveur des investissements risqués, en particulier les actions, restent intacts. Nous surpondérons toujours les actions japonaises et européennes. Les actions des pays périphériques offrent, selon nous, le meilleur potentiel en Europe. Début 2014, nous avons adopté une modeste surpondération de l'immobilier.

« Une grande majorité des investisseurs estime que les actions offrent le meilleur potentiel en 2014. Bien qu'un tel consensus constitue en général un avertissement, ce n'est pour l'instant pas une raison suffisante pour que nous « changions les mises » et abandonnions notre surpondération des actions par rapport aux obligations. Contrairement aux actions, l'immobilier est actuellement très impopulaire auprès des investisseurs. Début 2014, nous avons adopté une légère surpondération de cette classe d'actifs. »

- L'économie mondiale ne s'était plus portée aussi bien depuis trois ans
- Les indicateurs suggèrent une croissance supérieure à la moyenne aux États-Unis, au Japon et au Royaume-Uni
- Après une solide année 2013, les actions offrent à nouveau le meilleur potentiel cette année
- Hausse modérée des taux des obligations d'État (États-Unis, Allemagne)


Économie : tendance positive de la croissance de l'emploi américain

Points principaux :
*        Le niveau d'activité suggère une croissance mondiale de plus de 3%
*        La hausse des nouvelles commandes témoigne d'un potentiel de hausse
*        La croissance de la zone euro ne dépassera pas la moyenne à long terme
*        2014 sera une année cruciale pour le Japon
 
Développement :
 
- Accélération de la consommation américaine
- Les investissements affichent aussi des signes de redressement
- La reprise de la zone euro reste modeste
- L'année sera importante pour « l'Abenomie »
- La hausse de la TVA crée de l'incertitude
- Peu de potentiel de reprise dans les marchés émergents


Actions : : large soutien pour les actions
 
Points principaux :
*        Accélération de la croissance bénéficiaire mondiale
*        Politique monétaire actuellement très accommodante
*        Soutien des acquisitions, fusions et rachats d'actions propres
*        Les valorisations des actions américaines deviennent trop élevées
 
Développement :
 
- La croissance bénéficiaire et la politique monétaire plaident en faveur des actions
- Le glissement vers les actions ne fait que commencer
- Optimisme des investisseurs privés
- Les actions des pays périphériques de la zone euro sont à la traîne
- Le secteur financier profite aussi de la reprise
- Nous restons prudents à l'égard des marchés émergents


Obligations : léger repli des taux des obligations d'État

Points principaux :
 
*        Les taux des obligations d'État (États-Unis, Allemagne) ont baissé
*        Perspective d'une modeste hausse des taux en 2014 (États-Unis, Allemagne)
*        Nous restons positifs à l'égard des obligations à haut rendement
*        Nous sommes positifs à l'égard des obligations d'État des pays périphériques de la zone euro
 
Développement :
 
- Nous prévoyons une modeste hausse des taux
- Les banques centrales veulent maintenir les taux sous contrôle
- Premier relèvement du taux des Fed funds au quatrième trimestre de 2015  
- Poursuite de l'assouplissement attendue au Japon et dans la zone euro
- Préférence pour les obligations à haut rendement et les obligations d'État de la périphérie de la zone euro


Valeurs immobilières : légère surpondération

Matières premières : position neutre
 
 
 
Nous vous invitons à lire la suite dans le document ci-joint.

Toutes nos publications sont disponibles sur notre site internet : www.ingim.fr


Avertissement légal
Les éléments contenus dans ce document ont été préparés dans un but exclusivement informatif et ne constituent pas une offre, ni un prospectus ou une invitation appelant à traiter, à acheter ou vendre un titre de placement quel qu'il soit ou à participer à une quelconque stratégie commerciale. Les investissements peuvent convenir à des investisseurs privés, à la condition qu'ils aient été recommandés par un conseiller reconnu, indépendant ou salarié, agissant pour le compte de l'investisseur, sur la base d'un contrat écrit. Si une attention particulière a été portée à la rédaction du présent document, son exactitude ou son exhaustivité ne peut faire l'objet d'aucune garantie ou déclaration, implicite ou explicite. Ni ING Investment Management, ni aucune autre compagnie ou entité appartenant au groupe ING, ni ses dirigeants, directeurs ou employés ne peuvent être tenus directement ou indirectement responsables des informations et/ou des recommandations, quelles qu'elles soient, contenues dans le présent document. L'information contenue dans le présent document ne devra jamais être considérée comme un conseil d'investissement individuel ou comme un avis juridique ou fiscal. Le présent document a été préparé, comme il se doit, avec toute l'attention et tous les soins requis. La présente information ne peut donner lieu à aucun droit. Pour l'obtention de conseils plus spécifiques, veuillez vous adresser à votre conseiller en placements. Aucune responsabilité, directe ou indirecte, n'est assumée relative à une perte éventuelle, subie ou encourue par des lecteurs ayant utilisé cette publication pour prendre des décisions. Les investissements sont soumis à des risques. Votre investissement peut augmenter ou diminuer et les résultats obtenus dans le passé ne sont pas indicatifs des résultats futurs et ne peuvent être, en aucun cas, considérés comme tels. Tous les produits et tous les titres de placement mentionnés dans le présent document comportent leurs propres risques et conditions générales, qui doivent être consultés individuellement par chaque investisseur, avant d'entamer une transaction quelconque. La présentation et les informations contenues dans ce document sont confidentielles et ne doivent pas être copiées, reproduites, distribuées ou transmises à qui que ce soit, sans l'approbation écrite préalable d'ING Investment Management France.

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant