Informatique: succès de l'OPA d'Atos sur Bull, qui tourne une page de son histoire

le
0
Informatique: succès de l'OPA d'Atos sur Bull, qui tourne une page de son histoire
Informatique: succès de l'OPA d'Atos sur Bull, qui tourne une page de son histoire

Le succès annoncé lundi de l'Offre publique d'achat amicale lancée par Atos sur Bull fait tourner au dernier constructeur informatique français une nouvelle page de son histoire mouvementée depuis sa création en 1931.L'Autorité des marchés financiers (AMF) a indiqué qu'à l'issue des ultimes dépôts d'actions (dont la date était fixée au 5 août), la société de services informatiques Atos est susceptible de détenir 84,25% du capital et des droits de vote de Bull.Atos a également récolté 10.792 obligations à option de conversion et/ou d'échange en actions (océanes) Bull, représentant 18,41% des océanes en circulation."La condition de seuil qui était fixée à 50% du capital de Bull plus une action est satisfaite", ont souligné dans un communiqué commun les deux entreprises.L'OPA, lancée fin juin, valorise Bull à 620 millions d'euros. L'offre sera rouverte - selon un calendrier qui sera publié "prochainement" - aux mêmes prix de 4,90 euros par action et de 5,55 euros par océane.Ce rapprochement annoncé fin mai entre Bull et Atos doit donner naissance au numéro un du "cloud computing" (informatique dématérialisée) en Europe. Ils vont former également une entité commune entièrement dédiée à la cybersécurité."La satisfaction des conditions de l'offre publique est une étape importante dans notre projet et j'accueille chaleureusement les 9.200 salariés de Bull. Avec eux, Atos entre dans une nouvelle phase avec un positionnement plus fort dans les technologies du +cloud+, de la cybersécurité et du +Big Data+ (gestion d'énormes masses de données)", a commenté Thierry Breton, PDG d'Atos."Nous pouvons démarrer sans plus attendre la phase d'intégration pour procéder au regroupement des opérations et générer les synergies prévues", a ajouté l'ancien ministre de l'Economie.Du côté de Bull, son PDG Philippe Vannier s'est également "réjoui de ce résultat". - ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant