Information judiciaire pour homicides après le crash Germanwings

le
0

PARIS (Reuters) - Une information judiciaire pour "homicides involontaires" contre X va être ouverte afin de déterminer si des erreurs ont été commises dans l'analyse de l'état de santé d'Andreas Lubitz, le copilote qui a précipité l'A320 de la Germanwings sur les Alpes fin mars, a annoncé jeudi le procureur de Marseille, Brice Robin.

Cent cinquante personnes ont été tuées lorsque l'appareil s'est écrasé sur un massif des Alpes-de-Haute-Provence, accident que le copilote allemand, Andreas Lubitz, a vraisemblablement provoqué selon les éléments recueillis jusqu'ici.

L'enquête va être confiée à trois juges d'instruction du pôle accidents collectifs, a précisé Brice Robin lors d'une conférence de presse à Paris.

Ils devront déterminer si "des erreurs ou des fautes ont été commises en détectant l'état mental d'Andreas Lubitz".

Agé de 27 ans, Andreas Lubitz était sujet à de graves dépressions. Les enquêteurs ont découvert des feuilles d'arrêt-maladie déchirées à son domicile, montrant qu'il n'aurait pas dû voler le 24 mars, jour de la catastrophe.

(Pauline Mevel, édité par Gregory Blachier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant