Information judiciaire pour achat de votes à Corbeil-Essonnes

le
3
OUVERTURE D'UNE INFORMATION JUDICIAIRE POUR ACHAT DE VOTE À CORBEIL-ESSONNES
OUVERTURE D'UNE INFORMATION JUDICIAIRE POUR ACHAT DE VOTE À CORBEIL-ESSONNES

PARIS (Reuters) - Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Paris sur des achats de vote présumés lors de la campagne municipale de 2010 à Corbeil-Essonnes (Essonne), a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

L'information judiciaire est ouverte pour achat de votes, corruption, blanchiment et abus de biens sociaux, a-t-on précisé, confirmant une information de L'Express.

Une enquête préliminaire avait été ouverte en 2010 sur des mouvements suspects d'argent lors de ces élections municipales, et les pratiques supposées de Serge Dassault, maire UMP de la ville jusqu'en 2009, avant d'être remplacé en 2010 par Jean-Pierre Bechter.

Chine Labbé, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • knbskin le vendredi 29 mar 2013 à 19:59

    Ah bon ? Je croyais que l'achat de votes, c'était la grande spécialité du PS : "Je te file du blé, file-moi ta voix ! ...". Non ? ;)

  • chatnour le vendredi 29 mar 2013 à 19:31

    pardon : inéligibilité (c'est dur à dire)

  • chatnour le vendredi 29 mar 2013 à 19:31

    Si c'est le cas, si c'est bien avéré (pas comme pour Sarkozy...) = inégibilité à vie, c'est un minimum !