Information à la demande: le kiosque en ligne JolStore lancé en janvier

le
0
Information à la demande: le kiosque en ligne JolStore lancé en janvier
Information à la demande: le kiosque en ligne JolStore lancé en janvier

Le kiosque en ligne français JolStore, qui propose des articles et photos à l'unité, sera lancé officiellement le 15 janvier, alors que son aîné néerlandais Blendle est "en discussion" avec des éditeurs français, a-t-on appris jeudi.Basé sur le même principe que Blendle, la plateforme française (http://www.jol-store.com/) propose déjà aux éditeurs et aux journalistes indépendants de publier leurs articles, vidéos ou photographies, après avoir fixé leur propre prix.90% du montant des ventes seront reversés au journaliste ou à l'éditeur."Nous aurons chargé 100.000 articles, des millions de photos et 30.000 à 40.000 vidéos sur la plateforme d'ici le 15 décembre", a déclaré à l'AFP Christian Ciganer-Albeniz, fondateur de Jol Group. Ces contenus, en français et en anglais, proviennent notamment de premiers accords avec les agences 6médias (ex-Sipa Médias) et Visual.JolStore précise être "en discussion avec un quotidien français prêt à publier 400 contenus par jour", ainsi qu'avec des chaînes câblées "au niveau européen".JolStore, qui a déjà levé plus d'un million d'euros cet été, lancera mi-janvier une nouvelle levée de fonds, visant cette fois-ci cinq millions d'euros. Le lancement de JolStore intervient alors que Blendle - dans lequel les géants américain et allemand des médias New York Times et Axel Springer ont récemment investi 3 millions d'euros - est "en discussion avec des éditeurs français (...) depuis deux semaines", a indiqué la start-up à l'AFP."Une masse critique doit être atteinte avant de nous lancer. (...) Nous ne nous lancerons que si nous sommes en mesure de proposer une offre satisfaisante", a expliqué Blendle, soulignant avoir mis deux ans avant de démarrer aux Pays-Bas.Lancé en avril par deux jeunes journalistes néerlandais, Blendle compte quelque 130.000 utilisateurs et prévoit de s'implanter dans d'autres pays européens dans les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant