INFOGRAPHIE. Plus d'encombrements sur la route des vacances que l'an dernier

le
0
INFOGRAPHIE. Plus d'encombrements sur la route des vacances que l'an dernier
INFOGRAPHIE. Plus d'encombrements sur la route des vacances que l'an dernier

Marie-Christine Dandonneau, prévisionniste au Centre national d'information routière (Cnir) a calculé : « 35,6 millions de véhicules vont se croiser cet été sur la route ». Même si les vacances scolaires ne débutent officiellement que dans une semaine, elle est déjà sur le pied de guerre car les premières difficultés de circulation étaient attendues ce week-end en région parisienne et dans le Sud-Est, où les journées sont classées orange.

Le pic des encombrements constatés vendredi en fin d'après-midi sur les routes en France à l'occasion des premiers départs était plus important qu'à la même période de 2012. En région parisienne et en province, 623 km de bouchons cumulés ont été relevés à 17H50 contre 382 km le vendredi 29 juin 2012 à 18H00.

On sera loin d'atteindre ce week-end les quatre millions d'automobilistes attendus le week-end noir du 3 août mais, pour Bison Futé, on est bien « entré dans la période estivale ».

Contrôles de police renforcés. Au ministère de l'Intérieur, on prévient que les contrôles seront renforcés ce week-end. Le Cnir met en garde les conducteurs de caravanes, et ceux qui les suivent, face aux risques de « mise en lacet » (la caravane se met à zigzaguer et peut éventuellement se retourner). L'assureur Swiss Life lance de son côté une campagne estivale pour prévenir les risques liés à la prise de médicaments au volant (ils sont impliqués dans 4% des accidents) qui peuvent provoquer de la somnolence, ralentir les réflexes et diminuer l'acuité visuelle.

Les Européens du Nord plutôt juillettistes. L'afflux de véhicules qui traversent le pays « débute avant les congés scolaires en France », prévient Bison Futé : de nombreux touristes venant du nord de l'Europe descendent en direction de la Méditerranée. D'après le Cnir, « les Européens du Nord sont des juillettistes et ils sont nombreux à partir au mois de juin pour arriver avant le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant