INFOGRAPHIE. Manuel Valls dévoile les arbitrages du pacte de responsabilité

le
28
Manuel Valls tente de séduire son aile gauche tout en avançant sur les réformes favorables aux entreprises.
Manuel Valls tente de séduire son aile gauche tout en avançant sur les réformes favorables aux entreprises.

Séduire la gauche sans renoncer aux réformes économiques, telle était visiblement l'ambition de Manuel Valls, mardi, lors de son discours de politique générale. Le Premier ministre social-libéral a envoyé suffisamment de signaux à sa majorité pour recevoir une standing-ovation des députés PS à la fin de son intervention. Non sans avoir auparavant dramatisé l'enjeu. "Trop de souffrance, pas assez d'espérance, telle est la situation de la France", a-t-il reconnu d'emblée. Et d'enchaîner sur "l'exaspération" des Français "quand, à la feuille de paie déjà trop faible, s'ajoute la feuille d'impôts trop lourde". Avec des accents de Nicolas Sarkozy, Valls décrit ces "ouvriers", "patrons de PME", "artisans, commerçants", ces "agriculteurs, attachés à leur exploitation", aux "visages fermés", à la "gorge nouée", "lèvres serrées", pour qui la "parole publique" est devenue "une langue morte".500 euros de plus par an pour les smicards Le pacte de solidarité, annoncé par François Hollande après la claque des municipales, doit y remédier. Les charges sociales des salariés modestes seront finalement diminuées dès 2015, afin d'obtenir un effet direct sur la fiche de paie. Pour un smicard, le gain sera de 500 euros par an. Au-delà de ce niveau de salaire, la diminution de cotisation sera dégressive pour s'arrêter à 1,3 smic (1 878 euros brut). Pour éviter que l'État ne reprenne d'une main ce qu'il a donné de l'autre, une seconde...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 10 avr 2014 à 10:35

    Absolument OK avec la philosophie de Bruxelles, et de l’Allemagne..On est des traînes savates (PS et consort) le seul Pays des cigales du SUD, qui ne veut pas rentrer dans les clous de la sagesse par démagogie et mauvaise gestions des finances du Pays...Honte à nos dirigeants Mafieux/Rentiers et spoliateurs ...Vivement que nous soyons sous tutelle du FMI/UE !!!...

  • M5062559 le mercredi 9 avr 2014 à 18:09

    De toute façon je ne crois pas que les réductions de charges au niveau du smic entraînent une vrai baisse du chômage. Malheureusement, il faudrait encourager les talents BTS, ingénieurs, avocats, commerciaux, .... cela tirerait notre économie vers le haut. Il faut redonner de l'espoir aux investisseurs, entrepreneurs et à tous les gens de talents ...

  • M5062559 le mercredi 9 avr 2014 à 18:05

    kejocol votre remarque mérite études et réflexion. En effet on a connu et on connaît en d'autres endroits de la planète ce nivellement par le bas (cuba, Venezuela, URSS, ...). cela mène toujours à des catastrophes économiques.

  • kejocol le mercredi 9 avr 2014 à 17:21

    c bien mais j'ai peur que l'interet des entreprise soit d'embaucher le max de smicards pour ne pas payer de charge. et puis a la fin qui paie? un BTS va t il gagner plus qu'un ouvrier, pas sur, car je pense que c lui qui va compenser la baisse de charge. en fait, il appauvrit la classe moyenne. et tjrs pas d'economie de l'etat car c pipo la reduction des regions en 2017.

  • knbskin le mercredi 9 avr 2014 à 14:13

    Exact, frk987 ... Un scenario possible est qu'un Pépère réduit à l'état d'inaugurateur de chrysanthèmes doive sa réélection à un Valls ... disposant de tous les pouvoirs, genre IIIe république. Mais ça conviendrait parfaitement à un Pépère : pourvu qu'il ait ses pots de confiture, suffisamment d'honneurs et ses vide-roupettes ! :D

  • frk987 le mercredi 9 avr 2014 à 11:23

    Pour Knbskin (bonjour), battre les capacités intellectuelles de FH, ce n'est pas un exploit, et un nul admet difficilement d'avoir des sous-fifres moins nuls qu'eux mêmes. Certes le Zéro faisait parfaitement l'affaire (encore plus nul) ......Et finalement c'est regrettable qu'il soit parti, car la situation aurait conduit à la démission de FH.

  • frk987 le mercredi 9 avr 2014 à 11:15

    Pour M1961G : trop complexe d'orthographier correctement le nom de Manolo ????????????

  • knbskin le mercredi 9 avr 2014 à 10:49

    Ne parlons même pas de l'extrême gauche (qui comprend une bonne part du PS) et qui ne supportera pas Valls très longtemps, éclatement du PS (d'ailleurs souhaitable) à la clé.

  • heimdal le mercredi 9 avr 2014 à 10:47

    Il ne parle pas des employés,techniciens ,petits cadres .La classe moyenne ne votera plus à gauche .Ils sont les éternels lésés et ils l'ont mauvaise d'être toujours ignorés et taxés .

  • knbskin le mercredi 9 avr 2014 à 10:47

    .../... Mimitte (franc sal.aud, mais remarquable orateur et fin politique) s'opposait à un Rocard, esprit brillant mais au discours trop complexe pour ne pas paraître confus au grand public. Pépère (franc sal.aud, mais piètre orateur) aura fort à faire avec un Valls beaucoup plus clair et à la pensée beaucoup plus ordonnée que la sienne. Reste à Valls à prouver qu'il a un projet et n'est pas un simple arriviste habile ... :D