INFOGRAPHIE. Le chômage baisse, oui, mais...

le
36
François Hollande a fait de l'inversion de la courbe du chômage avant la fin de l'année son objectif principal.
François Hollande a fait de l'inversion de la courbe du chômage avant la fin de l'année son objectif principal.

Le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité (catégorie A) a diminué de 0,6 % au mois d'octobre en France, soit de 20 500. Le nombre de chômeurs tombe ainsi à 3 275 200, son plus bas niveau depuis le mois de mai, selon les données publiées jeudi par le ministère du Travail.

Emplois précaires ?

En tenant compte des personnes ayant exercé une activité réduite (catégories B et C), il progresse toutefois de 0,8 % (+ 39 600) et établit un nouveau record à 4 883 000. Avec les départements d'outre-mer, le total atteint même 5 182 500. Dit autrement, les chômeurs qui ont retrouvé un emploi auraient aussi récupéré de petits boulots. Une hypothèse que tendent à confirmer les chiffres des offres collectées par Pôle emploi. Celles "d'emplois durables (plus de six mois) baissent de 1,9 %, tandis que les offres collectées d'emplois temporaires (entre un et six mois) et d'emplois occasionnels (moins d'un mois) sont en hausse (respectivement de + 1,1 % et + 11,8 %)", indique le ministère du Travail.

Le bon chiffre d'octobre est d'autant plus à relativiser que les sorties pour radiations administratives, essentiellement dues à une absence à une convocation (les autres motifs peuvent être la recherche d'emploi insuffisante ou le refus de deux offres d'emploi), connaissent une forte hausse mensuelle (+ 25,8 %) pour l'ensemble des catégories A, B et C.

"L'inversion de la courbe du chômage est désormais amorcée" (Hollande) Dans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gaia2011 le vendredi 29 nov 2013 à 15:51

    C'est toujours pareils... quand la droite est au gouvernement les chiffres du chômage sont pris comme argent comptant mais quand la gauche est au pouvoir alors là on commence à se rappeler qu'il faut les relativiser en fonction de tel ou tel paramètre.

  • gaia2011 le vendredi 29 nov 2013 à 15:47

    En Allemagne, le chômage baisse surtout parce que leur réformes ont cassés le statut de salarié en autorisant des "mini-jobs" avec des ultra-mini salaires descendant jusqu'à 1 euro de l'heure et moins. En Allemagne aujourd'hui il y a 2 millions de salariés payés moins de 5 euros de l'heure. En Allemagne ils ont commencé à se rendre compte des conséquences sur leur marché intérieur... et décidé d'instaurer un salaire minimum.

  • msglyon le vendredi 29 nov 2013 à 15:17

    idoine, en allemagne , ca fait 4 mois qu'il n'y a pas de gouvernement. En allemagne, il y a une enorme vague qui va tomber quand les papy boomer auront fini de travailler. Parce qu'en allemagne meme sans croissance, le chomage baisse du simple effet de la démographie fortement déficitaire. L'allemagne mange son pain blanc et est sur la fin sur ces années

  • M2711013 le vendredi 29 nov 2013 à 15:07

    moi, socialiste depuis 17 générations, je suis dans le doute. les volte-face de Hollande devant la presse sont la preuve de la manipulation des chiffres par les pouvoirs publics, et ça me désole vraiment (poil aux dents)

  • idoine37 le vendredi 29 nov 2013 à 15:07

    regardez ce qui se passe en Allemagne : l'apprentissage est la règle d'or et cela permet aux entreprises de garder les meilleurs. Au moins ces jeunes-là sont motivés.Si en France on encourageait les entreprises à prendre des jeunes sous contrat d'apprentissage, l'argent ainsi dépensé le serait de façon intelligente...

  • idoine37 le vendredi 29 nov 2013 à 15:02

    les emplois aidés : on fait faire quoi aux jeunes ainsi embauchés??? Sans doute des travaux totalement inutiles mais il faut bien les occuper....Je me demande dans quel état d'esprit ces jeunes en ressortent après quelques mois...La situation est beaucoup plus dramatique qu'on veut bien nous le dire....

  • jmbuzy le vendredi 29 nov 2013 à 15:00

    bien vu guerber3

  • pichou59 le vendredi 29 nov 2013 à 14:51

    allez faire un petit tour en province : plus de travail , les entreprises commerces artisanat dans les villes et villages se vident c'est cela la RICHESSE de la France

  • guerber3 le vendredi 29 nov 2013 à 14:37

    Il n'y a vraiment aucune raison de polémiquer: le travail disparait, les moyens de production sont disproportionnés par rapport à la capacité de consommer, les revenus baissent et le crédit disparait parce que non remboursé, toute l'information est désormais fausse et ne s'adresse qu'à une foule qui va au match de foot et qui est marginalisée, anesthésiée par le mensonge des carriéristes qui font durer leur incurie jusqu'à l'explosion...!!!

  • M3435004 le vendredi 29 nov 2013 à 14:10

    AYERBE : VOTRE ARGUMENT EST RIDICULE. PERSONNE ICI NE PARLE DE MANIPULATION. IL N'EST QUESTION QUE DE PRENDRE EN COMPTE TOUS LES CHIFFRES ET LA RÉALITÉ DU CHÔMAGE ET DE L'EMPLOI. CETTE RÉALITÉ EST TRAGIQUE. HOLLANDE ET C° (AUBRY ET AUTRES) PORTENT DE TRÈS LOURDES RESPONSABILITÉS ET MENTENT EN PERMANENCE.