INFOGRAPHIE. Illettrisme : de grosses inégalités en France

le , mis à jour à 09:55
1
INFOGRAPHIE. Illettrisme : de grosses inégalités en France
INFOGRAPHIE. Illettrisme : de grosses inégalités en France

En France, après avoir grandi dans un pays où l'école est pourtant obligatoire jusqu'à l'âge de 16 ans, seuls 8 jeunes Français sur 10 sont des « lecteurs efficaces », selon les évaluations réalisées auprès des 16-25 ans lors des Journées défense et citoyenneté 2015. 4,3 % d'entre eux n'ont pu installer les mécanismes de base de la lecture et consacrent leur attention à la reconnaissance des mots plutôt qu'à leur sens. Ils peuvent être considérés en situation d'illettrisme, selon les critères de l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme (ANLCI).

 

Mais en tout, ils sont près de 10 % (9,9 %) à faire preuve « d'une compréhension de lecture très faible, voire inexistante ». Pour eux, ces difficultés constituent souvent un « handicap ».

 

Un fossé entre Paris et l'Aisne

 

 

 

 

C'est à Paris que ces difficultés de lecture sont les plus faibles (4,6 %), juste devant les Hauts-de-Seine (5,1 %) et les Yvelines (5,8 %). Mais leur fréquence double en Seine-Saint-Denis (11,4 %). Globalement, les courbes suivent celles de la pauvreté : plus l'indice de revenus est bas, plus celui de l'éducation est faible. En métropole, c'est dans l'Aisne que les résultats sont les moins bons (16,73 %). Plus généralement, les difficultés sont plus prononcées au nord de la Loire (à l'exception de la Bretagne). La fracture est impressionnante outre-mer : 34 % en Martinique, 48 % en Guyane et jusqu'à 74 % à Mayotte !

 

 

Les performances varient avec le niveau d'études

 

Sans surprise, ceux qui ont le plus de difficultés à déchiffrer et comprendre un texte poussent moins les études. Ils sont ainsi 42,7 % à éprouver de graves difficultés de lecture parmi ceux qui n'ont pas dépassé le collège, 26,4 % parmi ceux qui ont un niveau CAP ou BEP.

 

 

Les filles s'en sortent mieux

 

8,4 % des filles qui ont passé les tests éprouvent des difficultés de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • brinon1 il y a 10 mois

    quel beau pays !