INFOGRAPHIE. Attentat de Nice : le tourisme frappé de plein fouet

le , mis à jour à 08:07
18
INFOGRAPHIE. Attentat de Nice : le tourisme frappé de plein fouet
INFOGRAPHIE. Attentat de Nice : le tourisme frappé de plein fouet

Parmi les victimes du carnage de jeudi soir, des Américains, des Tunisiens, des Suisses, des Allemands... Nice, haut lieu touristique de la Côte d'Azur, prisé par les vacanciers français, mais aussi étrangers, est sous le choc. La promenade des Anglais, qui longe sur plus de 7 km le bord de mer et qui abrite de nombreux commerces (palaces, hôtels, restaurants, etc.), a d'ailleurs été fermée, hier, pour une durée indéterminée. « En frappant la Promenade, on frappe un symbole international du rayonnement de Nice », a déclaré son ancien maire Christian Estrosi, aujourd'hui premier adjoint et président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

 

Pas une rue, pas un hôtel, pas un café de la ville, pourtant réputée pour être la plus sécurisée de France, où le choc de cette nuit de cauchemar n'est venu hanter les conversations. « Dans le secteur du tourisme, l'heure n'est pas à faire les comptes, mais à apporter des soutiens », déclare, avec une certaine émotion, Julien Riera, le directeur général de l'Union pour l'entreprise qui regroupe, dans les Alpes-Maritimes, le Medef et la CGPME. Mais, « bien évidemment, les craintes de lendemains difficiles, et de commerces tournant au ralenti, sont très fortes ».

 

 

Avec près de 5 millions de personnes accueillies en 2015 (c'est, après Paris, la ville de France qui reçoit le plus de visiteurs chaque année), Nice représente à elle seule 40 % des flux touristiques de la Côte d'Azur, selon l'office de tourisme de la ville, et capte 1,5 Md€ de retombées économiques chaque année. Et l'impact négatif d'une telle attaque sur une clientèle composée pour plus de la moitié de Français aisés en vacances, mais aussi par nombre d'Américains, de Russes, de Britanniques à « fort pouvoir d'achat » attirés par la mythique « French Riviera », risque d'être immédiat pour l'activité locale (150 000 emplois, directs ou indirects, liés au tourisme ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 5 mois

    La question principale après que François Hollande dans son interviewe précisait que sa première et principale préoccupation était de protéger la famille France . Pourquoi la centaine de gendarmes et de policiers municipaux n'ont pas arrêtés par tous les moyens possibles et n'ont pas poursuivi immédiatement ce camion qui avait franchi une zone interdite. En état d'urgence ce genre de comportement pose un vrai problème de sécurité : Qui sont les responsable de cette inertie de la police ?

  • NociSk il y a 5 mois

    Rien à voir avec le crash de la german Wings. Ce massacre est signé et il était évident que l'EI allait le revendiquer. Raisonnement de c0uilles molles que vous semblez être messieurs.

  • rougegre il y a 5 mois

    Et pendant ce temps salah abdeslam bénéficie d'un palace avec salle de musculation en soit disant prison ... Elle n'est pas belle la vie pour certains ?

  • zorbas il y a 5 mois

    Mais que fait la police ???

  • dpneuvy il y a 5 mois

    je suis d'accord avec ceux qui font le parallèle avec le cas du pilote de la Germanwings,c'est un cas de psychiatrie plus délinquance et pourtant on ne lui a pas retiré son permis de poids lourd

  • dpneuvy il y a 5 mois

    On a des sous-marins nucléaires mais pas de fusils pour tirer dans les pneus d'un camion fou ,2km ce n'est pas rien..

  • M3766402 il y a 5 mois

    Tout ceci est bien triste.. J'ai connu des années où on se serrait les coudes en faisant confiance à nos élus..

  • M8743521 il y a 5 mois

    Que faisait en France cet étranger, sans famille à charge, plusieurs foi condamné pour violence avec ou sans arme , en sursis d'une condamnation récente ? L'angélisme , ça suffit, La moindre des choses aurait sans doute été de le renvoyer dans son pays non?

  • d.e.s.t. il y a 5 mois

    Personne n'est en mesure de prouver que c'est un attentat terroriste et non pas l'oeuvre d'un individu qui a disjoncté, après divorce et problèmes financiers: il n'allait pas à la mosquée, buvait et n'observait pas le Ramadan, drôle de profil pour un djihadiste!

  • stocanne il y a 5 mois

    Pourquoi reconduire l’état d’urgence avant d'avoir la moindre idée des mobiles exacts de l’auteur de ce massacre ni la moindre preuve d’éventuels liens avec des organisations criminelles terroristes islamistes ? Le cauchemar que nous vivons aujourd'hui n'est pas celui qu'on veut nous faire croire, l'immense majorité des politiques en sont les auteurs par leur comportement scandaleux.