INFOGRAPHIE ANIMEE. Sécurité : ce qui vous attend dans les gares

le
10
INFOGRAPHIE ANIMEE. Sécurité : ce qui vous attend dans les gares
INFOGRAPHIE ANIMEE. Sécurité : ce qui vous attend dans les gares

C'est une proposition de loi qui va modifier la manière de prendre un transport public en France. Le texte sur « la prévention et la lutte contre les atteintes graves à la sécurité publique, contre le terrorisme et contre la fraude » arrive enfin aujourd'hui en commission. Prévu fin août puis reporté mi-novembre, son calendrier a été modifié à cause des attentats dans le Thalys et la région parisienne, afin d'enrichir le texte pour répondre aux nouvelles menaces. Car, si les transports publics ont été épargnés, de justesse, par la dernière vague d'attentats, ils restent une cible. « On ne parviendra jamais au risque zéro, prévient son rapporteur, le député PS Gilles Savary, mais ce texte comblera des vides juridiques pour augmenter notre capacité à nous défendre. »

Reste que le sujet est sensible, encore plus en pleines élections régionales — le transport est une compétence des régions. Comment concilier exigences de sécurité et libertés individuelles ? « On élargit les pouvoirs des agents de sûreté, on facilite les contrôles d'identité mais on ne prive personne de ses droits essentiels, poursuit-il. Mon texte a une ligne rouge indépassable : la distinction entre agent de sûreté et police nationale. Pas question de transformer les premiers en cow-boys. » Suivant une procédure accélérée, le texte doit être débattu devant l'Assemblée nationale les 16 et 17 décembre, pour une entrée en vigueur début mars. Si, bien sûr, le Conseil constitutionnel le valide.

> ABONNES. A lire aussi : A Lyon, métro et bus déjà très sécurisés

Bientôt une taxe sûreté ?

Les usagers devront peut-être mettre la main à la poche. Un amendement prévoit en effet d'instaurer une « taxe sûreté », applicable sur tous les billets de transports terrestres de passagers. Objectif : financer le surcoût engendré par les nouvelles mesures de sûreté, et notamment l'installation de portiques pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • troteldo il y a 12 mois

    Comme dit Zemmour : "il n'y a pas de zones de non droit en France, il y a des zones de droit islamique".

  • dupon666 il y a 12 mois

    finalement pas besoin du FN pour se trouver dans un monde facho...le NSDAP etait aussi socialiste

  • M1945416 il y a 12 mois

    déjà la loi renseignement qui permet qu'on ouvre vos mails, qu'on vous filme chez vous , qu'on fouille nos affaire, sans contrôle judo-iciaire, et maintenant le moindre personnel de supermarché s'y met , non mais ça va ..

  • M6111389 il y a 12 mois

    Question de sécurité .... rien de mieux que la voiture ... La pollution ... je m'en tape.

  • M1945416 il y a 12 mois

    oups paix

  • M1945416 il y a 12 mois

    qu'ils aillent dans les quartiers ou plus un flic ne peu mettre les pieds, mais qu'on me fou te la paie

  • M1945416 il y a 12 mois

    non c'était à l'entré du magasin , pas a la sortie , et c'est pas une caissière qui a a faire des contrôles , non mais , même un surveillant de magasin n'est pas assermenter … notre policier municipal , il a quoi comme formation ?c'est un ta ré déjà comme ça , et on parle de les armés? et ho un peu de sérieux, sous prétexte terroriste on va nous faire c h . er??

  • pier4564 il y a 12 mois

    au lieu de frapper l'ennemi on fouille tout le monde!

  • bern1616 il y a 12 mois

    normal les hôtesses de caisse et non "caissières"font ça pour le vol,sinon hier suis passé à la frontière à shengen y avait 2 pelés plus loin y en a il se prenait pour John Wahne

  • perevert il y a 12 mois

    Ce qui nous attend dans les gares ?..........bah des grèves !!!!!!