INFO LE POINT.FR. Un bébé de 8 mois placé en centre de rétention

le
0
Vue réalisée le 19 janvier 2008 du centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot, au nord de Paris.
Vue réalisée le 19 janvier 2008 du centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot, au nord de Paris.

Une mère de famille originaire de Serbie et sa petite fille âgée de seulement 8 mois et demi ont été placées dans le centre de rétention du Mesnil-Amelot, au nord de Paris, près de l'aéroport de Roissy, ce mercredi 7 septembre. Interpellés dans la matinée par la police à leur domicile à Nancy, la mère et son nourrisson ont été immédiatement transférés au centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot (93), où leur arrivée a été enregistrée en début d'après-midi. Ils doivent être expulsés vers la Hongrie, vers midi, ce jeudi 8 septembre.

« Elles sont retenues dans un bâtiment dit femmes-familles. Mais les conditions matérielles n'y sont pas du tout agréables et surtout rien n'est prévu pour les enfants en bas âge », s'inquiète Alice Dupouy, coordinatrice rétention pour la Cimade Ile-de-France. L'association de défense des migrants a déposé un recours contre l'arrêté de placement en rétention de la mère et de son bébé mercredi après-midi. Mais la procédure a peu de chances d'aboutir. « L'audience est prévue vendredi et l'administration ne considère pas ce recours comme suspensif », explique Alice Dupouy.

« Ils ne se sont pas présentés »

La jeune maman est arrivée en France avec son conjoint, originaire du Kosovo, en janvier 2015. Le couple, sans papiers, a sollicité une demande d'asile à la préfecture de Moselle. Mais l'administration a jugé...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant