INFO LE POINT.FR. Municipales à Paris : la ministre Benguigui écartée des listes Hidalgo

le
0
Yamina Benguigui et Anne Hidalgo, ici le 8 mars dernier.
Yamina Benguigui et Anne Hidalgo, ici le 8 mars dernier.

C'est bien connu, au PS, on ne rigole pas avec le mensonge, même par omission. La ministre de la Francophonie Yamina Benguigui, qui avait "oublié" de déclarer les parts de sa société de production - qui lui ont rapporté, selon Marianne, 430 000 euros en 2014 après les avoir vendues - dans sa déclaration de patrimoine, a été écartée de la liste d'Anne Hidalgo, la candidate socialiste à la mairie de Paris.Élue de Paris et ex-adjointe de Bertrand Delanoë, Yamina Benguigui - candidate jusque-là dans le 10e arrondissement de la capitale - avait pourtant, dans un communiqué, "démenti formellement les propos inexacts" tenus par Marianne. "En février 2013, soit avant les premières déclarations de patrimoine, j'ai procédé à la cession de mes parts dans la société G2. Aussi, lorsque j'ai rempli ma déclaration de patrimoine en avril 2013, je ne disposais plus d'aucune part sociale au sein de la société G2, de sorte que c'est à juste titre que je n'en ai pas fait mention", expliquait Yamina Benguigui. "Remettre ses affaires au carré""À la suite d'une préconisation de l'administration fiscale, j'ai dû modifier l'opération de cession de mes parts dans la société G2. En janvier 2014, les parts ont ainsi été cédées, selon un prix fixé de façon neutre et indépendante, à dire d'expert. Je n'ai perçu aucun produit de cette cession compte tenu de l'insuffisance de trésorerie de la société G2", poursuivait-elle.Selon Le Canard...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant