Infineon rachète International Rectifier pour $3 mds

le
0

(Actualisé avec contexte) FRANCFORT, 20 août (Reuters) - Infineon IFXGn.DE a annoncé mercredi le rachat de l'américain International Rectifier IRF.N pour un montant de trois milliards de dollars en numéraire, le groupe allemand de semi-conducteurs se lançant ainsi dans la plus importante acquisition de son histoire. L'entreprise basée à Stuttgart a précisé que son offre s'élevait à 40 dollars par action, ce qui représente une prime de 48% par rapport au prix moyen de sa cible au cours des trois derniers mois et de 51% par rapport à son cours de clôture mardi. Vers 19h00 GMT, le titre International Rectifier bondissait de 47,21% à 39,10 dollars alors que le S&P 500 .SPX avançait de 0,27%. Dans des échanges d'après-Bourse, l'action Infineon, après avoir perdu en 1,38% à l'issue de la session régulière à Francfort, perdait quelque 1,4%. Infineon a annoncé après la clôture de la Bourse son intention de racheter Rectifier, un fabricant de circuits de gestion de l'énergie, des produits utilisés aussi bien dans les ordinateurs, les voitures, les ampoules, les appareils électro-ménagers ou encore les avions. Depuis sa scission de Siemens SIEGn.DE en 1999, Infineon est resté à l'écart de toute opération de croissance externe d'envergure. Cela faisait des mois que des actionnaires exhortaient Reinhard Ploss, président du directoire d'Infineon, de faire quelque chose avec la trésorerie de plus de deux milliards d'euros dont dispose le groupe. Infineon financera d'ailleurs cette transaction sur sa trésorerie et avec 1,5 milliard d'euros de lignes de crédit souscrites en intégralité. Le conseil d'administration de Rectifier a approuvé le projet d'Infineon et la transaction devrait, sous réserve des autorisations nécessaires, être finalisée fin 2014 ou début 2015. Infineon, dont les puces permettent notamment d'activer les airbags dans les voitures, de réduire les émissions de véhicules ou encore de gérer la fourniture d'électricité, a dit que le rachat de Rectifier lui permettrait de renforcer sa présence aux Etats-Unis et en Asie. (Maria Sheahan,; Marc Angrand, Nicolas Delame et Benoît Van Overstraeten pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant