Infiltré au sein du FN

le
10
Infiltré au sein du FN
Infiltré au sein du FN

Comment les candidats du Front national ont-ils mené campagne lors des dernières élections municipales ? Qui sont-ils et qui les entoure ? Pour le savoir, le magazine « En quête d'actualité » propose ce soir sur D 8 (à 20 h 50) une « Plongée au coeur du parti de Marine Le Pen ». En février dernier, le journaliste Sylvain Laurent (un pseudonyme) s'est infiltré près de deux mois au sein d'une section du parti frontiste.

Filmée en caméra cachée, son immersion auprès d'Hugues Sion, un commerçant de Lille parachuté à Lens (Pas-de-Calais), est déroutante. Choix hasardeux de colistiers, fautes d'orthographe oubliées sur ses tracts, promesses de campagne qu'il sait irréalisables (le transfert de « la Joconde » à Lens !)... On découvre avant tout un candidat mal préparé et extrêmement seul.

«Loin d'imaginer un tel degré d'amateurisme»

« Nous étions loin d'imaginer un tel degré d'amateurisme dans une section comme celle de Lens, une ville de près de 40 000 habitants », résume le producteur Jacques Aragones (TV Presse). Première surprise : en se faisant passer pour sympathisant, étudiant en histoire, le journaliste de 25 ans -- qu'on ne voit jamais dans le documentaire -- n'a pas eu à montrer patte blanche pour approcher les frontistes. « Au départ, l'idée était de suivre Steeve Briois, le candidat d'Hénin-Beaumont donné favori pour remporter la mairie, explique Sylvain Laurent, dont la demande officielle de reportage avait été rejetée. Mais son équipe était rodée, il n'avait pas besoin de moi et m'a envoyé à Lens. Là, Hugues Sion venait de débarquer et accueillait qui voulait l'aider à bras ouverts. Comme j'étais envoyé par Steeve Briois, il a eu confiance. »

Au fil des semaines d'observation, le reporter assiste notamment au « recrutement » sur la liste d'un « notable » local, ancien membre du Bloc identitaire, mouvement d'extrême droite avec lequel Marine Le Pen a refusé ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JERIKAE2 le vendredi 6 juin 2014 à 08:27

    reformer l orthographe et la grammaire ce serait utile,ca ne cesse d emmerd..er les gens depuis tres longtemps

  • JERIKAE2 le vendredi 6 juin 2014 à 08:24

    les autres sont pires voir dernieres infos , magouilles, mensonges...............

  • Alexccar le jeudi 5 juin 2014 à 01:18

    Le FN a ses détracteurs mais le peuple lui, on ne le trompe pas comme çà avec des ragots de pseudo-journaleux à la kon! Aujourd'hui seul le FN peut sauver encore la france de l'envahisseur immigré, c'est comme çà.

  • M2833874 le mercredi 28 mai 2014 à 16:36

    'En quéte d'actualité', en voilà du vrai journalisme d'investigation!On peut être certain qu'ils font preuve d'une honnétetè intellectuel à toute épreuve. Y en a marre de payer pour des branques qui nous prennent à longueur de temps pour des buses.

  • LeRaleur le mercredi 28 mai 2014 à 14:48

    Le FN, tel qu'il est maintenant est nouveau en politique. C'est sûr, ils sont moins roublards que l'U*M*P*S*dertal.

  • fgino le mercredi 28 mai 2014 à 14:26

    meme la ministre de la culture fait des fautes d'orthographes !! alors!! c'est la faute à l'éducation nationale et ses syndicats ...

  • fgino le mercredi 28 mai 2014 à 14:24

    parler d'amateurisme quand on a Hollande et sa clique à l'Elysée ah ah ah !! ce journaliste infiltré mérite une bonne trempe !!

  • 66michel le mercredi 28 mai 2014 à 14:07

    l'ennemi cherche toujours à dénigrer son adversaire en recherchant de potentielles failles qui, s'il n'en trouve point, les invente. Si un journaliste inflitrait le milieu socialiste je pense qu'il y aurait matière à produire un film comique

  • dotcom1 le mercredi 28 mai 2014 à 14:05

    A lire l'article, on croitait qu'il a passé 2 ans en Corée du Nord.

  • M4960905 le mercredi 28 mai 2014 à 13:55

    L'amateurisme n'est sûrement pas une exclusivité du FN, il suffit d'ouvrir les yeux