Infertilité : les hommes aussi doivent faire attention à leur âge

le
0
Seul un couple sur deux consultant pour infertilité masculine parvient à avoir un enfant, et les chances diminuent avec l'âge de l'homme comme de la femme.

Seul un couple sur deux consultant pour une infertilité d'origine masculine réussit à avoir un enfant, l'âge de l'homme supérieur à 35 ans apparaissant comme un facteur majeur de risque d'échec, montre une étude française mise en ligne lundi par la revue Human Reproduction.

On estime qu'entre 9 et 14% des couples dans les pays développés auront des difficultés à concevoir. En France, un couple sur sept consulte pour une infertilité, l'origine du problème se partageant entre l'homme et la femme.

La majorité des études ayant évalué jusqu'ici les résultats d'assistance médicale à la procréation (AMP) ont pris en compte principalement la composante féminine. La plupart ont par ailleurs concerné le devenir des couples inscrits dans un programme de fécondation in vitro (FIV), et non pas des couples consultant, en amont, un centre d'infécondité.

L'étude conduite par l'équipe de Marie Walschaerts et Louis Bujan (Université de Toulouse, Groupe de recherche en fertil

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant