Infections : le défi constant des hôpitaux

le
0
Le taux d'infections nosocomiales régresse grâce à une mobilisation sans relâche.

«Les infections nosocomiales sont en recul en France, grâce aux nombreuses mesures mises en place au cours de dernières années, indique le Dr Bruno Coignard, responsable de l'unité Infections associées aux soins et résistance aux antibiotiques, du département Maladies infectieuses de l'Institut de veille sanitaire. Il faut continuer ces efforts, notamment pour prévenir l'apparition de bactéries multirésistantes.» Les infections nosocomiales sont des infections acquises pendant un séjour dans un établissement de santé et qui n'étaient ni présentes ni en incubation au moment de l'admission du patient. Ces infections concernent à tout moment un patient hospitalisé sur vingt en France et sont responsables d'environ 4000 décès chaque année. La dernière enquête de prévalence en France, réalisée en 2006, montre une diminution d'environ 10% des infections nosocomiales depuis 2001. Depuis la fin des années 1980, les autorités sanitaires ont mis en place un ensembl

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant