Industrie : le pessimisme des industriels français

le
5

Les industriels français anticipent une baisse de 3% de leurs investissements selon l'Insee.
Les industriels français anticipent une baisse de 3% de leurs investissements selon l'Insee.

Les chefs d'entreprises présents dans l'industrie anticipent une légère baisse de l'investissement en 2015 après une année 2014 plutôt stable révèle l'Insee.

L'industrie française n'est pas au mieux de sa forme. Les chefs d'entreprises présents dans l'industrie manufacturière anticipent pour l'an prochain une diminution de leurs dépenses d'investissement de l'ordre de 3%. Selon l'Insee qui publie une étude sur le sujet, la baisse des investissements concerne tous les secteurs et toucherait plus particulièrement le secteur automobile (-8%) et les industries agro-alimentaires (-8%). Pour 2014, les industriels parient désormais sur une stabilité des investissements.

Pour 2015, 53% des investissements sera consacré au renouvellement et à la modernisation des équipements, un chiffre légèrement au-dessus de la moyenne sur vingt ans. En revanche, la part des investissements destinés à étendre les capacités de production ou à introduire de nouveaux produits (26%) sera plus faible que la moyenne observée sur longue période.

L'industrie française est-elle inexorablement sur la pente du déclin ? Le constat est malheureusement peu encourageant au regard de l'évolution de l'emploi. Entre 2000 et 2012, la France a perdu près de 17% de ses emplois dans l'industrie contre une perte de seulement 5% en Allemagne. Si l'industrie outre-Rhin fait figure d'exemple, le constat est encore plus alarmant au Royaume-Uni (-30%) et aux Etats-Unis (-22%).

J.G

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nbanba le vendredi 7 nov 2014 à 21:22

    Baucoup de nos chefs d'entreprise sont des babyboomers qui attendent la retraite avec un outil de production obsolète. Il faudrait qu'ils passent la main a la génération suivante.

  • STLI72 le vendredi 7 nov 2014 à 17:15

    pas à la consommation ... Même le patronat le dit : Ce process est complètement schizophréneEt on remet sur la table les investissements

  • STLI72 le vendredi 7 nov 2014 à 17:12

    Les entreprises pratiquent le carry over ! Utiliser ou adapter l'ancien afin de limiter le gaspillage et donc l'investissement ! Objectif N°1 : le Free Cash flow ! Et la marge opérationnelle ! Mais les économies rentrent dans cette marges ! Plus il y a du cash flow ! sur une MOD à -5 ... Les actionnaires touchent et comme dis Mr GATAZ (Les sociétés du CAC où l'état est présent demandent des dividendes astronomiques) Pour faire du cash flow : diminution de la masse / gel salaire qui n'aident

  • abacchia le vendredi 7 nov 2014 à 16:43

    Quelle importance puisque Mr HOLLANDE nous a livré sa vision de LT hier soir à la télé : "La France sera sous peu la championne du monde de "l'économie verte" (personne ne sait ce que c'est, mais ça sonne bien), et nous créerons ainsi des millions d'emplois que le monde entier nous enviera !". Ça rejoint les "je souhaite", "je désire", "j'espère", etc...! Navrant et pathétique, de nature à en pas pousser à prendre de risques !

  • M8685009 le vendredi 7 nov 2014 à 16:24

    le changement c'est maintenant... il a dit l'autre