Industrie ferroviaire : pour Texelis, ça roule jusqu'à Mexico

le , mis à jour à 10:19
0

Son nom ne vous dit certainement rien. Pourtant, Texelis, implanté à Limoges en Haute-Vienne, vient d'engranger trois contrats internationaux pour 100 M€. Cette PME qui emploie 285 personnes -- dont 30 intérimaires -- est devenue la spécialiste mondiale d'un marché de niche : la conception pour les métros et véhicules militaires de ponts moteurs, ces pièces qui permettent de transmettre l'énergie du moteur vers les roues. Ce savoir-faire va bientôt équiper la ligne 2 du métro de Mexico (Mexique), la ligne 14 du métro sur pneus de Paris ou les camions Renault Trucks 8 x 8 de l'armée canadienne.

 

Qui aurait cru il y a huit ans que l'entreprise connaîtrait un tel succès ? En 2008, le site, spécialisé dans les pièces de rechanges et petites séries pour Renault Trucks (branche française de Volvo Group), était en perte de vitesse. La filiale Texelis a été créée, rachetée l'année suivante par Philippe Frantz, industriel lyonnais. C'est lui qui redressera la barre.

 

Pari sur l'innovation

 

Pour concevoir des produits innovants et trouver de nouveaux débouchés, il ouvre un bureau de recherche et développement, embauche des commerciaux et se calque sur le modèle allemand des entreprises familiales de la mécanique : intégration des compétences, enracinement local, qualité renforcée, maîtrise de la technologie.

 

« Nous n'avions, il y a huit ans, que deux clients, révèle Charles-Antoine de Barbuat, le directeur général : Renault Trucks et Alstom. Notre stratégie a consisté à rechercher d'autres débouchés et à créer de nouveaux produits, ce qui nous a pris du temps. Aujourd'hui, nous récoltons les fruits de ce processus, avec un boom assuré pour les années à venir... »

 

La société, qui prévoit un chiffre d'affaires de 50 M€ cette année et 75 M€ en 2017, va poursuivre cette politique d'expansion : 80 embauches sont prévues d'ici deux ans et 5 M€ seront investis dans l'outil ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant