Indonésie-Le chef de l'agence anti-corruption visé par la police

le
0

DJAKARTA, 17 février (Reuters) - Le directeur de la Commission d'éradication de la corruption, l'agence de lutte contre la corruption en Indonésie, est poursuivi par la police pour avoir falsifié un document en 2007. "Abraham Samad a été nommé comme suspect pour avoir falsifié un document", a déclaré mardi un porte-parole de la police lors d'une conférence de presse. Aucun détail n'a été fourni. Les deux principaux responsables de la lutte anticorruption en Indonésie sont désormais inquiétés par la police, ce que dénoncent des militants, dans un pays qui figure parmi les plus corrompus au monde selon l'ONG Transparency International. (Gayatri Suroyo; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant