Inditex: les prévisions de résultats des analystes.

le
0

(CercleFinance.com) - Le géant espagnol du textile Inditex a enregistré des ventes de 4,9 milliards d'euros sur le 1er trimestre, chiffre en hausse de 12%, soit + 17% à changes constants, ce qui dénote d'une solide croissance organique 'sur tous les marchés'. Le bénéfice net a cependant progressé moins vite, de 6%, à 554 millions d'euros. Mais ces chiffres dépassent cependant les attentes du consensus.

Du côté du compte d'exploitation du groupe détenant notamment les enseignes Zara et Massimo Dutti, le résultat opérationnel de 705 millions progresse de 6% également, la marge opérationnelle revenant donc de 15,2% à 14,45%.

Inditex précise cependant que du 1er mai au 13 juin, son CA a progressé de 15% à changes constants, soit un peu moins qu'au premier trimestre.

'Les chiffres publiés sont au-dessus des attentes du consensus Bloomberg. La croissance des ventes décélère légèrement sur la période 1er mai au 13 juin (...). Le groupe espagnol a trouvé un bon équilibre entre ses magasins, dont les ouvertures sont moins nombreuses et le développement des ventes en ligne, qui se traduit généralement par des retours en magasins de la part des clients, qui réalisent alors des achats supplémentaires', commentent les analystes d'Aurel BGC.

Les analystes de Bernstein conseillent désormais d'acheter la valeur. Selon eux, le distributeur textile espagnol dont l'enseigne Zara est le vaisseau amiral propose 'un modèle économique gagnant qui se renforce'. L'objectif de cours associé au conseil est relevé de 33 à 34 euros.

D'une manière générale, Bernstein est toujours d'avis que le modèle économique d'Inditex est le meilleur du secteur et qu'en plus, il ne cesse de creuser l'écart par rapport à ses concurrents. 'A moyen terme, les marges de nombre de distributeurs textiles subiront la pression liée à la montée en puissance du commerce en ligne, ce qui les contraindra à réduire leurs espaces de vente et à fermer des magasins', estiment les spécialistes.

'A l'inverse, Inditex a répondu de manière impressionnante aux changements induits par le e-commerce en bâtissant ce qui constitue, selon nous, l'une des offres physiques et en ligne les plus intégrées du secteur', ajoute l'analyste.

Les bénéfices d'Inditex devraient progresser de 14% en moyenne annuelle durant les cinq prochaines années, calcule Bernstein, qui souligne aussi le rendement de 3% offert par le dividende. Sans oublier qu'à mesure que le modèle économique deviendra moins intensif en capital, la génération de trésorerie devrait progresser. Autant de perspectives qui, selon Bernstein, méritent que le titre Inditex se traite avec une prime sur ses ratios historiques (dont un PER d'environ 25 fois ces cinq dernières années).

Invest Securities confirme son opinion à l'achat sur le titre et relève l'objectif de cours à 38 E (au lieu de 37 E).

' Cette publication est encore marquée par le fait que la croissance à magasins comparables maintient un rythme impressionnant sur les premières semaines du 2ème trimestre ' indique Invest Securities.

Les analystes rappellent que le management a confirmé le montant de capex de 1,5 MdE en 2016/2017 (contre stable en 2015/2016). Sur le moyen terme, la direction a indiqué que la croissance des capex devrait rester inférieure à la croissance de la surface commerciale.

La croissance du parc cette année est estimée à 400-460 magasins soit environ +6% par rapport à 2015/2016.

Invest Securities augmente son estimation de BNA 2016/2017 de 0,8% seulement car son hypothèse de croissance à magasins comparables est compensée par un effet devises négatif.

' Nos estimations de BNA 2017/18 et 2018/19 sont relevées de +3,8% et +6,5% ' précise le bureau d'études.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant