Indiana prend sa revanche

le
0
Indiana prend sa revanche
Indiana prend sa revanche

Il flottait comme un parfum de revanche mardi soir au Bankers Life Fieldhouse. Plus de 18 000 spectateurs pour assister à la rencontre entre Indiana et Miami. Il faut dire que l'affiche avait de quoi faire saliver : le leader de l'Est contre son dauphin, mais aussi, et surtout, un remake très attendu de la dernière finale de la Conférence, celle qui avait vu LeBron James et les siens composter l'unique billet à pourvoir pour le rodéo final au détriment de Pacers tombés 4-3.De retour d'un road trip d'une semaine marqué par deux défaites ? sur trois au total cette saison - les hommes de Franck Vogel attaquaient la rencontre avec un peu de nervosité. Menés 35-46 à quelques encablures de la pause, Lance Stephenson s'offrait un trois points bienvenu et permettait aux siens de d'aborder la pause plus sereinement. Et d'attaquer le troisième quart-temps avec plus d'agressivité à l'image d'un Paul George intenable (17 points dont 12 dans le 3eme quart-temps) qui permettait à Indiana de faire basculer le score à son avantage pour la première fois de la rencontre (+4). Roy Hibbert - 24 points, meilleur marqueur du match - et David West s'employaient alors à conserver et faire fructifier ce maigre avantage. Et museler définitivement un Heat pourtant solidement mené par LeBron James et Dwyane Wade (17 points chacun). Score final, 90 à 84 pour les Pacers qui continuent leur sans-faute à la maison - dix matchs, dix victoires, une première dans l'histoire de la franchise - et restent, avec Oklahoma, la seule équipe invaincue à domicile.

Les Spurs plus tranchants

Rencontre moins indécise entre Toronto et San Antonio. Malgré un excellent début de rencontre, les Raptors - dans le sillage de DeMar DeRozan et Amir Johnson (19 points chacun) - ont tenté de résister mais ont rapidement pris l'eau. Manu Ginobili (16 points, 9 passes décisives), Tony Parker (16 points, 6 passes décisives), Tim Duncan (14 points) et Danny Green (14 points) mettaient les Texans sur les bons rails dès le deuxième quart-temps pour finalement s'imposer 116 à 103. Seizième victoire de la saison pour les troupes de Popovitch, la 8eme à l'extérieur, les Spurs qui enregistrent leur 6eme victoire de rang face aux Raptors, adversaires face auxquels ils n'ont plus perdu depuis 2010. Dans les autres résultats de mardi, malgré un Kobe Bryant en verve (20 points, 2 rebonds, 3 passes décisives en 29 minutes), les Lakers n'ont pas su rattraper un début de match timide face aux Suns. Les Californiens s'inclinent 108 à 114. Oklahoma City s'impose sur le parquet des Hawks 101 à 92, 30 points à mettre au crédit de Kevin Durant. Enfin huitième défaite en 10 matchs pour les Bulls tombés à domicile face aux Bucks (74-78). Chicago, qui affiche un bilan négatif de 11 défaites pour 8 victoires depuis le début de la saison, occupe actuellement la 8eme place à l'Est.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant