Indiana chute pour la première fois, les Clippers toujours imprenables à domicile

le
0
Indiana chute pour la première fois, les Clippers toujours imprenables à domicile
Indiana chute pour la première fois, les Clippers toujours imprenables à domicile

PREMIERE DEFAITE POUR INDIANASans aucun doute, le fait marquant de cette nuit de NBA restera la première défaite de la saison pour les Indiana Pacers, après neuf succès de rang en ouverture de la saison, record de la franchise. Le déplacement à Chicago était un match difficile pour les Pacers et cela s'est confirmé dès le premier quart-temps où les Bulls ont pris rapidement la mesure de leur adversaire du soir (31-20 après 12 minutes). Cette tendance s'est confirmée avant la mi-temps où les coéquipiers de Joakim Noah ont maintenu la pression sur leurs adversaires pour creuser un écart encore plus important à la mi-temps (35-60). En deuxième mi-temps, les Pacers ont su profiter d'une légère décompression pour réduire l'hémorragie et réduite l'écart à 16 points au terme de la rencontre (110-94).Pour une des premières fois de la saison, Tom Thibodeau a pu aligner ce qui ressemble le plus à son cinq majeur avec Deng, Boozer, Noah, Butler et Rose. C'est sans doute la qualité d'ensemble de l'effectif des Bulls qui a permis de mettre fin à la série impressionnante des Pacers. Après le match, le coach des Bulls a salué la performance des ses joueurs : « Le mouvement de la balle a été présent tout au long de la saison. Mais maintenant, la balle rentre et quand cela arriven ce n'en est que meilleur ». Luol Deng termine meilleur marqueur de la rencontre avec 23 points mais aussi 7 rebonds. Derrick Rose montre qu'il revient à son meilleur niveau après des mois éloigné des parquets, 20 points à son crédit dans ce match. Le joueur des Bulls est allé dans le sens de son coach après le match : « Dans tous les autres matchs qu'on a joué, les tirs ne rentraient pas. C'est tout ce dont nous avions besoin ». De son côté, Joakim Noah a été un ton en-dessous de ses coéquipiers avec seulement 4 points mais une ligne de statstiques plus intéressantes : 7 rebonds et 6 passes. Mais le match du Français a été rapidement terminé car il a atteint la limite des 6 fautes au milieu du dernier quart-temps.Côté Indiana, l'adresse au tir a sans doute été un facteur déterminant dans cette défaite. Les Pacers terminent le match à 40% de réussite dont 25% à longue distance, ce qui était insuffisant pour contrer des Bulls bien plus en réussite (58% à trois points). La défense des Pacers a aussi failli dans cette rencontre comme le déclare David West : « Ils étaient simplement très mobiles et nous n'avons pas répondu à cela. Défensivement, nous ne les avons pas dérangé ». Roy Hibbert a signé un double-double dans cette renconre avec 14 points et 10 rebonds alors que Ian Mahinmi n'a pas été en position de marquer, seulement 2 lancers-francs manqués.LES CLIPPERS IMPRENABLES A DOMICILECinquième match à domicile cette saison et cinquième victoire pour les Los Angeles Clippers. La dernière victime en date est les Brooklyn Nets qui s'inclinent dans un match serré qui s'est décidé dans les dernières minutes. Les Nets ont su répondre à l'entame de match intéressante des Clippers pour virer à la mi-temps avec un point d'avance (54-55) mais les Clippers ont su reprendre la main et marquer quand il le fallait pour s'assurer de cette victoire avec une marge infime de sept points (110-103)Chris Paul a été le grand monsieur de ce match avec un double-double (12 points et 13 passes), dixième match de rang cette saison où il réussit une telle performance. Cette série égale la deuxième meilleure de l'histoire de la NBA réussie par John Stockton et un seul match derrière le record de Magic Johnson (11 matchs). Blake Griffin a une nouvelle fois fait le spectacle avec 30 points et 12 rebonds alors que JJ Redick a marqué 26 points. Pour ces deux joueurs, il s'agit de leur meilleur total de la saison. Après le match, Doc Rivers a semblé heureux de cette performance, mais pointe encore les lacunes de son effectif : « On a mis la machine en route et remporté le match, cela me rend heureux? Ce que je n'ai pas apprécié, ce sont les 17 pertes de balle et les 16 rebonds offensifs des Nets qui nous ont fait mal. »Privés de nombreux joueurs de premier plan (Paul Pierce, Kevin Garnett, Deron Williams et Brook Lopez, les hommes de Jason Kidd n'ont pas su résister en fin de rencontre malgré une performance globale tout à fait satisfaisante. Ils se sont reposés sur Andray Blatche et ses 19 points et 8 rebonds mais aussi sur Mason Plumlee qui est sorti du banc pour marquer 19 points lui-aussi. Mais tout cela n'a pas suffi pour mettre fin à la série des Clippers.JAMES, GUIDE DU HEATSeptième victoire de la saison pour Miami sur le parquet des Charlotte Bobcats (81-97). Le Heat a mis la tête des Bobcats sous l'eau d'entrée de match avec un écart de 10 points au terme du premier quart-temps mais les Bobcats ont su réagir en réduisant l'écart à 4 points à la mi-temps (41-45). Dans la deuxième partie du match le Heat a patiemment reconstruit un écart significatif pour conclure le match avec 16 points d'avance (81-97).Une nouvelle fois, le grand monsieur côté Heat a été LeBron James. Avec ses 30 points, il a été le grand artisan de cette victoire, personne ne dépassant les 10 points au sein du cinq de départ et seulement deux joueurs dépassant les 10 points : Chris Andersen avec ses 10 points et Michael Beasley marquant 15 points. Sans le « King », le match n'aurait pas été le même comme le note Erik Spoelstra, coach du Heat : « Le Bron est arrivé avec beaucoup d'énergie au début du match. Quand on le voit attaquer la planche et traverser en puissance le terrain, vous savez qu'il se sent bien dans ses baskets. Vous savez qu'il donne le ton au reste de l'équipe. »Côté Bobcats, Kemba Walker a marqué 22 points, quatrième match de la saison à dépasser ce nombre alors que Gerald Henderson a compilé 13 points et 7 rebonds. Mais c'est la faillite au tir qui a fait mal aux joueurs de Charlotte : 35% aux tirs, 30% à trois points et 75% aux lancers-francs. C'est bien trop faible pour résister au champion en titre. Avec 9 passes, Josh McRoberts a égalé la meilleure performance de sa carrière.

BASKET - NBA / SAISON REGULIERESamedi 16 novembre 2013Charlotte Bobcats - Miami Heat : 81-97Orlando Magic - Dallas Mavericks : 100-108Washington Wizards - Cleveland Cavaliers : 96-103 (ap)> K.Séraphin (WAS) : 2 points (à 1/5 aux tirs), 2 rebonds, 1 faute et 3 pertes de balle en 8 minutesNew York Knicks - Atlanta Hawks : 90-110Chicago Bulls - Indiana Pacers : 110-94> J.Noah (CHI) : 4 points (à 1/6 aux tirs et 2/4 aux lancers-francs), 7 rebonds, 6 passes, 6 fautes, 2 interceptions et 1 perte de balle en 32 minutes> I.Mahinmi (IND) : 0 points, 2 rebonds et 1 interception en 7 minutesHouston Rockets - Denver Nuggets : 122-111> E.Fournier (DEN) : 10 points (à 4/10 aux tirs dont 1/3 à trois points et 1/2 aux lancers-francs), 2 rebonds, 6 fautes, 1 perte de balle et 2 contres en 21 minutesMinnesota Timberwolves - Boston Celtics : 106-88> R.Turiaf (MIN) n'a pas jouéNew Orleans Pelicans - Philadelphia 76ers : 135-98Milwaukee Bucks - Oklahoma City Thunder : 79-92Golden State Warriors - Utah Jazz : 102-88> R.Gobert (UTAH) : 0 points, 3 rebonds et 2 pertes de balle en 9 minutesLos Angeles Clippers - Brooklyn Nets: 110-103>>> Les classements en cliquant ici

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant