Indépendance: Londres menace l'Écosse d'isolement

le
0

Contrairement aux espoirs des indépendantistes, l'appartenance à l'Union européenne n'irait pas de soi.

De notre correspondant à Londres

Le gouvernement britannique juge «complètement irréaliste» l'espoir des nationalistes écossais de rester membres de l'Union européenne en cas de victoire du oui au référendum sur l'indépendance. Le Scottish National Party (SNP), au pouvoir à Édimbourg, mise sur la continuité de son appartenance à l'UE entre un éventuel vote favorable le 18 septembre et la date fixée pour la séparation du reste du Royaume-Uni dix-huit mois plus tard. Une Écosse indépendante devrait, selon Londres, repartir de zéro pour entamer un long et difficile processus de négociation d'adhésion. Cela rejoint des ­déclarations en ce sens des dirigeants européens José Manuel Barroso et Herman Van Rompuy. Ainsi que celles du premier ministre espagnol Mariano Rajoy, soucieux de ne pas créer un précédent qui pourrait inspirer les Catalans. L'adhésion du...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant