Indépendance du Kurdistan : le rêve brisé ?

le
0

Plus de trois semaines après le "oui" massif au référendum d'indépendance controversé du Kurdistan irakien, l'armée irakienne a repris en 48 heures quasiment toutes les zones dont les combattants kurdes s'étaient emparés progressivement depuis 2003, notamment dans la province pétrolière de Kirkouk, créant une crise politique majeure. Marche-t-on vers une guerre entre Bagdad et Erbil ? Quelle est la marge de man½uvre pour le président de l'Autorité kurde ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant