Indemnités de l'ex-PDG de la Halle : les syndicats écoeurés

le
0
Indemnités de l'ex-PDG de la Halle : les syndicats écoeurés
Indemnités de l'ex-PDG de la Halle : les syndicats écoeurés

«Lamentable», «scandaleux», «immoral»... Les mots employés par les syndicats du groupe Vivarte (La Halle, André, Kookaï) ce jeudi à propos des indemnités de départ de leur ex-PDG Marc Lelandais sont durs mais montrent leur «écœurement». Selon nos informations, l'ancien patron a touché plus de 3 millions d'euros lors de son départ en octobre 2014, ce que Marc Lelandais a démenti dans un communiqué (voir encadré). 

Les représentants CGT, FO et CFDT savaient que l'ancien PDG du groupe, qui a annoncé mardi 1 600 suppressions de postes, avait touché de grosses indemnités mais ils n'avaient jamais obtenu de chiffre précis. «On se doutait que c'était un montant faramineux (...) J'ai posé ouvertement la question et la direction a refusé de répondre», a déclaré à l'AFP Gérald Gautier (FO), jugeant «lamentable» que Marc Lelandais ait pu toucher plus de 3 millions d'euros à son départ en octobre dernier. Selon le détail de l'accord de transaction signé le 29 octobre 2014 avec la direction, que notre journal a consulté, ce transfuge de l'industrie du luxe et pro de la finance a touché un «bonus pour restructuration» d'un montant de 1 M€, auquel s'ajoute une indemnité de sortie de 1 M€, selon les termes prévus dans son contrat d'embauche de juillet 2012, ainsi que 1,075 M€ pour solde de tout compte.

Il est «proprement scandaleux et immoral de toucher autant d'argent dans une situation où (l'ex-PDG) a mené le groupe dans le mur», a renchéri Karim Cheboub (CGT). Les primes «devraient être indexées sur les résultats d'une entreprise», a-t-il ajouté.

Tout en disant son «écœurement», Jean-Louis Alfred (CFDT) a quant à lui dénoncé, après la publication de ces informations, une «diversion de l'actuelle direction» pour «détourner l'attention» des difficultés du groupe textile et des plans sociaux qui s'annoncent avec les suppressions de postes annoncées.

Macron «évidemment» choqué ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant