Indemnités de départ des patrons : Montebourg menace de légiférer

le
0
Au lendemain de la controverse autour de la retraite-chapeau du dirigeant de PSA, le ministre estime qu'il faudra légiférer si «l'inefficacité» de l'autodiscipline prônée par le Medef est «à nouveau démontrée». Retraite-chapeau: un dispositif remanié au gré des scandales

À peine retombée, la polémique sur la retraite chapeau du patron de PSA se déplace sur le terrain réglementaire. Le Medef et l'Afep ont vu dans le renoncement de Philippe Varin aux 21 millions d'euros prévus pour sa retraite «la démonstration de l'efficacité de l'autorégulation instaurée par le code» de gouvernance mis en place par leurs soins. Mais Arnaud Montebourg n'est pas de cet avis. Pour le ministre du Redressement productif interrogé dans le Parisien, «l'autodiscipline reste à démontrer puisqu'il faut la régulation par le scandale pour que les choses évoluent».

Arnaud Montebourg est satisfait sur le fond, puisqu'il parle d'une décision «juste» et «normale». Mais n'est pas con...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant