Indécision des marchés européens à l'ouverture

le
0
INDÉCISION DES MARCHÉS EUROPÉENS À L'OUVERTURE
INDÉCISION DES MARCHÉS EUROPÉENS À L'OUVERTURE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert jeudi sur une note indécise après leur rebond de la veille, dans un contexte de résultats mitigés de plusieurs poids lourds de la cote, dont Generali et Lufthansa.

Le CAC 40 parisien reculait de 6,74 points (-0,13%) à 4.991,01 points vers 09h35. Le Dax à Francfort perdait 0,16% tandis que le FTSE à Londres avançait de 0,55%.

Les indices européens témoignaient d'une tendance incertaine avec +0,19% pour le FTSEurofirst 300 et -0,17% pour l'Eurostoxx 50.

Les principales places européennes avaient fini mercredi dans le vert, stimulées par la baisse de l'euro qui favorise les entreprises exportatrices, avec notamment un record de clôture pour le Dax.

Aux valeurs, Generali perdait 3,4% dans les premiers échanges après avoir annoncé une hausse de son dividende malgré une baisse de 12,5% de son bénéfice 2014 pour cause de charges exceptionnelles.

Le premier assureur italien a dégagé l'an dernier un résultat net de 1,67 milliard d'euros alors que les analystes financiers avaient tablé sur 1,98 milliard, selon le consensus Thomson Reuters SmartEstimate.

Lufthansa gagnait 1,2% après avoir dit anticiper une hausse de son bénéfice 2015. Le groupe a annoncé que sa division compagnies aériennes allemandes, qui comprend sa marque éponyme et Germanwings, avait vu son bénéfice baisser de près de 11% en 2014, à 252 millions d'euros.

Toujours à Francfort, le titre Hugo Boss reculait de plus de 3% après que le groupe allemand de confection a dit renoncer à son objectif de chiffre d'affaires 2015 en raison du ralentissement de la demande pour les produits de luxe en Europe et en Asie.

A Paris, Iliad gagnait près de 2% après avoir dit anticiper pour cette année un montant d'investissements du même ordre qu'en 2014 afin de poursuivre le déploiement de son réseau mobile.

L'opérateur télécoms, qui a publié ses résultats annuels jeudi, a investi 968 millions d'euros l'an dernier, exercice durant lequel il a activé plus de 1.900 nouveaux sites mobiles, lui permettant d'atteindre une couverture de plus de 75% de la population en 3G.

La Grèce continue d'inquiéter les marchés après les déclarations de son ministre des Finances, Yanis Varoufakis, qui a qualifié d'"asphyxiante" la politique menée à l'égard de son pays par la BCE dans le but de contraindre le gouvernement grec et ses créanciers à parvenir à un accord sur la dette.

Sur le marché des changes, l'euro remonte légèrement après avoir atteint mercredi un nouveau plus bas de 12 ans face au dollar dans la foulée du lancement, lundi, par la Banque centrale européenne de son programme de rachat de dette publique.

Sur le front du pétrole, les cours remontent après la baisse de la veille, provoquée par l'annonce de l'augmentation des stocks américains.

La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 1,43%, à un plus haut de 15 ans, stimulée par l'imminence de l'expiration des contrats à terme sur indices.

Wall Street a clôturé mercredi en baisse, pour la deuxième séance d'affilée, dans un contexte d'inquiétudes croissantes sur le calendrier de hausse des taux de la Réserve fédérale américaine et dans la crainte que l'envolée du dollar ne finisse par peser sur les résultats des sociétés américaines.

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant