Inde-Vers la fin des opérations sur la base de Pathankot

le
0
    PATHANKOT, Inde/NEW DELHI, 4 janvier (Reuters) - Les forces 
de sécurité indiennes travaillaient lundi à désamorcer des 
engins explosifs, dernière phase de l'opération de nettoyage de 
la base aérienne de Pathankot, à 25 km de la frontière 
pakistanaise, attaquée samedi matin par des hommes armés. 
    Sept militaires ont été tués et 22 ont été blessés dans 
cette attaque.  
    Selon un responsable de l'administration fédérale à New 
Delhi, deux hommes qui s'étaient cachés dans le secteur 
administratif de la base, ont été tués dimanche, mais leurs 
corps n'ont pas encore été retrouvés. 
    "Au total, six terroristes ont été tués", a-t-il ajouté, en 
précisant que tous les coins et recoins de la base devaient être 
sécurisés avant que l'opération puisse être déclarée terminée. 
    Un porte-parole de l'armée indienne a indiqué que l'armée 
travaillait à un "rythme très rapide" pour désamorcer des engins 
explosifs et rassembler les restes des corps des activistes. 
     Une semaine avant cette attaque, le Premier ministre indien 
Narendra Modi avait effectué une visite impromptue au Pakistan 
pour relancer le dialogue entre les deux puissances nucléaires 
rivales. 
    Selon New Delhi, le mode opératoire est similaire à celui 
d'autres attaques imputées à des groupes armés pakistanais. 
Aucune revendication n'a été formulée.  
    Condamnant cet acte, Islamabad a souhaité la poursuite du 
dialogue bilatéral. 
 
 (Mukesh Gupta et Rupam Jain Nair; Jean-Philippe Lefief, Guy 
Kerivel et Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant