Inde : une surenchère de cadeaux pour conquérir des voix

le
0
REPORTAGE - Les partis rivaux se livrent une lutte acharnée pour conquérir les électeurs. Les «freebies», cadeaux distribués à tout-va, font partie intégrante de leur stratégie.

À pied, bras dessus bras dessous, en grappes sur un scooter, les femmes drapées dans leurs plus beaux saris ou en niqab, ne laissant filtrer que le sourire de leurs yeux en amande, des prêtres hindous le front recouvert de pâte de santal, d'or et de vermillon... Mercredi 13 avril, le Tamil Nadu s'est rendu aux urnes.

«Le scrutin sera serré», lance Muthu. Militant du Dravida Munnetra Kazhagam (DMK), le parti sortant, il fait le pied de grue devant un bureau de vote de Cuddalore, gros bourg de pêcheurs et de commerçants situé à 200 kilomètres au sud de Chennai, la capitale. À dix heures du matin, la chaleur est déjà insupportable. Faisant fi du manque d'audience et du mercure qui grimpe, Muthu se met à chanter les louanges de son parti et de son chef, Muthuvel Karunanidhi. À 87 ans, cet ancien scénariste du «Kollywood», le cinéma en langue tamoule produit à Chennai, n'a apparemment rien perdu de son charisme. Il se déplace en fauteuil roulant, ses éternelles

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant