Inde : mouvement contre la corruption

le
0
Anna Hazare a quitté son village pour mener une grève de la faim au c?ur de Delhi.

Grève de la faim et non-violence: Anna Hazare a emprunté une nouvelle fois la «voie de Gandhi» pour se faire entendre. Ce petit homme frêle de 72 ans exige du gouvernement de Delhi qu'il s'attaque sérieusement à la corruption, mal endémique qui ronge l'Inde. Si elle n'épargne aucune strate de la société, aucun corps de métier, elle est particulièrement répandue dans la classe politique. Voilà pourquoi Anna Hazare a quitté son petit village du Maharashtra (Ouest) pour venir «camper» sur la place du Jantar Mantar, au c½ur de New Delhi. Le calot blanc des Gandhi-Nehru vissé sur la tête, il refuse de s'alimenter depuis mardi.

Une loi en gestation depuis quarante-deux ans

«J'ai l'habitude et puis je ne suis pas si fragile que ça», lance-t-il à ceux qui s'inquiètent. Le gouvernement a dépêché plusieurs médecins auprès du vieil activiste, connu et respecté de tous les Indiens. «Il a passé sa vie au service des plus démunis dans les zones rurales, mais ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant