Inde-Modi veut du jus de fruits dans les sodas de Pepsi et Coca

le
0

NEW DHLI, 24 septembre (Reuters) - Le Premier ministre indien Narendra Modi a déclaré mercredi que les géants PepsiCo PEP.N et Coca-Cola KO.N devraient soutenir les ventes des agriculteurs du pays en ajoutant des fruits pressés dans leurs boissons gazeuses. "Des millions de personnes achètent du Pepsi et du Coca. J'ai demandé à ces entreprises si elles pouvaient ajouter 5% de jus de fruits frais dans leurs boissons", a déclaré Narendra Modi en déplacement dans l'Etat de Karnataka, dans le sud du pays. "S'ils le font, alors nos agriculteurs gagneront beaucoup d'argent. Nos agriculteurs n'auront plus à jeter leur fruits", a-t-il dit après l'inauguration d'un entrepôt pour denrées alimentaires d'une capacité de stockage de plus de 20.000 tonnes, qui servira à plus d'une vingtaine d'entreprises du secteur. Les deux groupes n'étaient pas disponibles dans l'immédiat pour commenter ces déclarations. Chaque année, plusieurs millions de dollars de produits frais sont jetés en Inde, deuxième producteur mondial de fruits et légumes, en raison du nombre insuffisant d'infrastructures de stockage adéquates et de moyens de transports réfrigérés. Lors de sa visite aux Etats-Unis prévue fin septembre, le chef du gouvernement indien devait s'entretenir avec des dirigeants de multinationales, dont PepsiCo. Le pays compte environ 6.500 installations de stockage réfrigérées et le Premier ministre est à la recherche d'investissements étrangers et d'améliorations technologiques pour réduire ce gaspillage alimentaire et améliorer le réseau de transformation. Les géants américains des boissons non-alcoolisées ont déjà fait part de leur volonté d'accroître leur présence dans la troisième économie d'Asie, où le développement de la classe offre de solides perspectives de croissance. PepsiCo, qui possède entres autres la marque de chips Lay's et celle de jus de fruits Tropicana, avait annoncé l'année dernière qu'il prévoyait d'investir 5,5 milliards de dollars en Inde. Coca-Cola avait de son côté annoncé en 2012 qu'il investirait cinq milliards de dollars sur le marché indien d'ici 2020. (Rupam Jain Nair, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Benoît van Overstraeten)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant