Inde : le principal accusé d'un viol collectif s'est suicidé

le
0
Ram Singh, l'un des six auteurs présumés du viol ayant entraîné la mort d'une étudiante de 23 ans, a été retrouvé lundi pendu dans sa cellule à New Delhi.

Soupçonné d'être le meneur du groupe accusé du viol d'une étudiante indienne, Ram Singh a été retrouvé mort dans sa cellule de la prison de haute sécurité, Tihar, à New Delhi. Selon un responsable de la prison, l'homme, âgé de 35 ans, a «noué ensemble tous ses vêtements, puis il est monté sur un tabouret en bois et s'est pendu au plafonnier».

Une version démentie par l'avocat de l'accusé qui évoque un meurtre: «Mon client était satisfait de la manière dont se déroulait la procédure judiciaire parce que nous avions un dossier solide à opposer à l'accusation. Il ne s'agit pas d'un suicide. Il s'agit d'autre chose. Je sais qu'il s'était plaint à plusieurs reprises de tortures de la part des autorités de la prison, mais il n'y avait rien de nature à l'inciter à perdre la vie». Un ancien directeur de prison...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant