Inde : le gouvernement veut rétablir les droits des homosexuels

le
0
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

N'en déplaise à Christine Boutin, qui a "salué" sur Twitter la "leçon" donnée par les "pays modernes" au Vieux Continent après la confirmation mercredi de l'interdiction de l'homosexualité en Inde, le gouvernement de New Delhi étudie la possibilité de légiférer afin de renverser cette décision de la Cour suprême, a déclaré jeudi le ministre indien des Finances, également porte-parole du gouvernement. En effet, Palaniappan Chidambaram a estimé que la décision de la Cour suprême ramenait le pays au XIXe siècle. Il a cependant prévenu que légiférer demanderait du temps, à quelques mois des élections générales prévues d'ici à mai 2014.La Cour suprême a confirmé mercredi la loi, héritée de la législation du colonisateur britannique de 1860, qualifiant l'homosexualité de crime, une douche froide pour les défenseurs des droits des homosexuels. "Ce que nous avons fait, c'est revenir en 1860, et j'en suis très déçu", a dit le ministre à la chaîne de télévision NDTV. "Nous devons étudier les voies et moyens de renverser ce jugement très rapidement. Légiférer est l'un des moyens, mais cela prendra du temps", a-t-il dit. "Même si cette option n'est pas exclue, nous devons envisager d'autres moyens, et je suis prêt à chercher avec mes collègues d'autres façons de revenir sur ce jugement", a ajouté le ministre."Un mauvais coup porté au libre choix de l'individu"De son côté, le ministre de la Justice, Kapil Sibal, a également...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant