Inde : la nouvelle arme anti-viol est un jean

le
1
Deux viols par heure sont commis en Inde.
Deux viols par heure sont commis en Inde.

Deux étudiantes indiennes de 21 et 23 ans ont imaginé un nouveau dispositif anti-viol, directement installé à l'intérieur d'un pantalon. En cas d'agression, ce système envoie un signal de détresse à la station de police la plus proche qui, grâce à la géolocalisation, peut intervenir rapidement. Pour le moment, 200 postes de police ont été équipés. Contrairement aux autres dispositifs, celui-ci est peu onéreux - il coûte moins d'un euro - et sa batterie a une autonomie de trois mois. Interrogées par le New York Post, les deux jeunes filles ont expliqué qu'elles avaient "l'idée de ce dispositif en tête depuis un long moment déjà", s'estimant "profondément choquées par ces terribles histoires de viols collectifs" en Inde. Dix viols par heure aux États-Unis Contrairement aux collants poilus imaginés en Chine, cette invention n'a pas pour objectif de rebuter le violeur, mais de prévenir rapidement les autorités. Même s'il y a fort à parier que l'agresseur prenne vite la fuite à la vue du boîtier. Des chercheurs ont mis au point tout un tas de gadgets, plus ou moins controversés, pour se défendre et se protéger. Il faut dire qu'à l'échelle mondiale il y a environ 900 viols par jour et 300 000 viols dans le monde chaque année. La triste palme revient aux États-Unis, où plus de 95 000 viols sont commis chaque année, soit 10 viols par heure. En Afrique du Sud, six viols environ sont commis par heure ; au Canada, en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • er3dw le mardi 15 juil 2014 à 20:09

    On parle des viols qui sont certes des agressions mais pourquoi ne parle t on pas de la mutilation sexuelle des hommes par la circoncision ainsi que l'agression sexuelle des femmes par leur tenue mini jupe parfois sans culotte mamelles à l'air sur les plages etc