Inde : Francis Wacziarg, mort d'un géant

le
0
Francis Wacziarg s'était tourné vers l'acupuncture et les médecines alternatives pour lutter contre sa leucémie.
Francis Wacziarg s'était tourné vers l'acupuncture et les médecines alternatives pour lutter contre sa leucémie.

À 71 ans, Francis Wacziarg, le Français le plus célèbre en Inde, s'est éteint mercredi dans un hôpital de New Delhi. Ce Français, pionnier en Inde et figure emblématique de l'hôtellerie et du mécénat, était à la tête de Neemrana Hotels, une chaîne d'une trentaine d'hôtels à travers l'Inde. Il a fortement influencé la scène culturelle de Delhi en créant la Neemrana Music Foundation, qui produit des opéras occidentaux indianisés. Après une success-story de quarante ans, Francis Wacziarg a succombé à une leucémie. Le diagnostic était tombé il y a huit ans, et les docteurs lui avaient alors donné peu de temps à vivre. Refusant la sentence de la médecine conventionnelle, Francis Wacziarg s'était tourné vers la médecine alternative indienne, notamment l'acupuncture, et avait continué avec dynamisme ses diverses activités en Inde, jusqu'à il y a quinze jours.

Durant ces deux dernières semaines, la difficulté de trouver à Delhi chaque jour cinq donneurs de sang A+ et A- s'était effacée face à la chaîne de solidarité spontanée qui s'est mise en place pour lui venir en aide. Mercredi soir après 17 heures, tous ceux qui ont donné leur sang reçoivent un texto : "Vous êtes les maillons de la chaîne d'amour pour un homme hors du commun : Francis. La chaîne est le symbole de toute sa vie. Partir à la découverte de nos talents pour créer des chaînes d'amis. Il vient de nous quitter. Merci."

"Un géant"

Jeudi après-midi,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant