Inde-Couvre-feu dans l'Etat d'Assam après de violents combats

le
0

GUWAHATI, Inde, 24 décembre (Reuters) - Un couvre-feu a été décrété mercredi dans l'Etat d'Assam, dans le nord-est du pays, après la mort de 48 personnes dans une série d'attaques dont la responsabilité est imputée à des insurgés. Les forces de sécurité indiennes ont lancé le mois dernier une offensive contre les rebelles du Front démocratique national du Bodoland, une organisation qui réclame la création d'un foyer national pour le peuple Bodo. Selon la police, les attaques menées par les rebelles, en quatre lieux différents, ont provoqué la mort d'au moins dix femmes et d'au moins 13 enfants. "Ils n'ont épargné ni les femmes ni les enfants", a déclaré un officier de police. Les tensions entre Bodos et colons musulmans ont dégénéré ces deux dernières années en affrontements qui ont fait des dizaines de morts et ont déplacé 400.000 personnes dans cet Etat grand producteur de thé. Les représentants de la tribu Bodo affirment que nombre de musulmans sont des immigrants en situation irrégulière, venus du Bangladesh voisin. (Biswajyoti Das,; Nicolas Delameet Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant