Inde : appel au calme après la mort de l'étudiante violée

le
0
Suite à la vague d'indignation qui avait suivi le viol de la jeune femme le 16 décembre, les autorités assurent que «très bientôt des décisions solides seront prises» pour protéger les femmes.

L'étudiante indienne victime d'un viol collectif le 16 décembre à New Delhi est décédée dans la nuit de vendredi à samedi, a annoncé l'hôpital de Singapour où la jeune femme luttait contre la mort depuis deux jours. L'annonce de ce décès a horrifié le pays où les autorités, craignant de nouvelles manifestations, ont mis en place de forces anti-émeutes dans les rues de New Delhi et ont bouclé plusieurs quartiers du centre-ville.

Les autorités craignent des débordements et ont bouclé une partie du centre-ville de New Delhi.
Les autorités craignent des débordements et ont bouclé une pa...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant