Inde-150 millions de grévistes contre la réforme du code du travail

le
0

CALCUTTA, Inde, 2 septembre (Reuters) - Près de 150 millions d'Indiens ont répondu mercredi à un appel à la grève contre le projet de réforme du code du travail du Premier ministre Narendra Modi dans le cadre d'un plan de relance de la croissance économique qui marque le pas. Le plan de relance gouvernemental suscite une vive hostilité et le chef du gouvernement a déjà dû renoncer il y a quelques jours à une réforme de la propriété foncière favorable aux entreprises, dont les détracteurs estiment qu'elle aurait fait du tort aux agriculteurs. La grève d'une journée organisée mercredi à l'appel de dix grands syndicats visait spécifiquement le projet d'assouplissement du code du travail. L'association des Chambres de commerce et d'industrie indiennes a évalué à 3,3 milliards d'euros le coût des arrêts de travail. Des heurts entre manifestants et forces de l'ordre ont notamment éclaté à Calcutta, où une trentaine de personnes ont été arrêtées. Le Premier ministre souhaite assouplir les conditions d'embauche et de licenciement pour stimuler l'emploi et relancer la croissance. Ses projets visent en outre à limiter le droit de grève, mais propose d'élargir la sécurité sociale à l'économie informelle, secteur formé de millions de petites entreprises au statut juridique flou. Quinze mois après son arrivée au pouvoir, Narendra Modi peine à traduire dans les faits sa promesse d'une accélération de la croissance permettant la création de millions d'emplois dans l'industrie manufacturière. Au deuxième trimestre, la croissance du PIB indien a ralenti plus fortement que prévu, à 7% contre 7,5% sur le trimestre précédent. ID:nL5N1163RT (Sujoy Dhar, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant