Incontinence urinaire : pensez à consulter

le
0
Le premier élément de traitement est le renforcement des muscles par rééducation.

«Près de la moitié des femmes qui souffrent d'incontinence urinaire ne cherchent pas d'avis médical, alors qu'il existe de nombreuses solutions simples», souligne le Pr François Haab, chef du service urologie de l'hôpital Tenon, à Paris. Gêne, sentiment de fatalité et efficacité des protections viennent s'ajouter à la méconnaissance des traitements et à la peur de la chirurgie pour faire reculer les patientes. Les femmes sont en effet les premières visées puisque 25 % d'entre elles sont touchées, principalement après la ménopause, alors que seuls 10 % des hommes sont concernés. L'incontinence urinaire est définie comme une fuite involontaire d'urine dont se plaint la patiente: le traitement vise à réduire cette gêne à un niveau satisfaisant pour elle.

Lors de la première consultation, le médecin s'attachera à identifier l'origine de l'incontinence, le plus souvent grâce à ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant