Incohérences sur la politique nucléaire au Japon

le
0

(Commodesk) Quelques semaines seulement après l'annonce de l'abandon progressif du nucléaire d'ici à 2040, le Japon reprend la construction... d'une nouvelle centrale. Le gouvernement avait expliqué qu'aucune nouvelle infrastructure ne serait bâtie, sans définir clairement le sort des centrales déjà en projet.

Il s'agit de la première construction de réacteurs nucléaires depuis mars 2011 et l'accident de Fukushima-Daiichi. Située dans le nord du pays, la centrale d'Oma était déjà en construction au moment de la catastrophe. Les travaux avaient été interrompues, le temps que le gouvernement impose de nouvelles normes de sécurité.

Le gouvernement prévoit d'arrêter les centrales après 40 ans d'exploitation. Celle d'Oma ne devrait pas être opérationnelle avant la fin de la décennie, et pourrait donc être en fonctionnement jusqu'en 2060.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant